Verstappen répond à propos de ses difficultés au volant de la RB18

Le Néerlandais réagit à Imola aux propos du Dr Helmut Marko

Recherche

Par Olivier Ferret

22 avril 2022 - 10:09
Verstappen répond à propos de ses (...)

Le champion du monde en titre, Max Verstappen, dit qu’il est "trop ​​​​tôt" pour dire que son coéquipier Sergio Perez s’accommode mieux de la F1 version 2022 produite par Red Bull.

Cette semaine, le Dr Helmut Marko a déclaré que le Mexicain trouvait la vie au volant de la RB18 plus facile, car le style agressif de Verstappen n’est pas aussi efficace dans la nouvelle ère de l’effet de sol lancée par la Formule 1.

"Il est trop tôt pour le dire," répond Verstappen, interrogé sur les propos de son patron.

"Oui je compte cinq points de retard mais tout le monde sait que c’est la fiabilité qui m’a coûté cher."

"Il y a encore beaucoup de choses que je veux améliorer sur la voiture, c’est clair, et nous y travaillons. Mais nous n’avons eu que trois courses, nous verrons plus tard si Checo s’en sort mieux que moi."

Le pilote de 24 ans admet que l’un des plus gros problèmes de Red Bull, mis à part le manque de rythme par rapport à Ferrari, est la faible fiabilité actuelle.

"C’est les deux, mais évidemment, si vous continuez à abandonner en raison de problèmes, cela ne sert à rien d’être rapide et vous n’allez pas gagner le titre. Vous avez donc besoin des deux. Vous devez être fiable et marquer des points à chaque course, mais aussi être compétitif, donc c’est définitivement une combinaison des deux."

Certains ont remarqué que Verstappen avait peut-être déjà tempéré son style agressif au volant en 2022, avec des duels avec Charles Leclerc beaucoup plus calmes que ceux avec Lewis Hamilton l’année dernière.

"Chaque pilote et chaque adversaire est différent dans sa façon de défendre et d’attaquer, donc bien sûr votre approche de chacun est légèrement différente. C’est juste normal."

"Je pense que c’était aussi plus à propos de la relation entre les deux équipes, avec tout ce qui s’est passé tout au long de la saison dernière, et cela a également joué un très grand rôle sur la piste. Les enjeux n’étaient pas les mêmes, surtout en fin de saison."

Une autre théorie est que Verstappen se détend maintenant qu’il a remporté un titre.

"C’est définitivement mieux que d’avoir zéro titre !" sourit-il.

"Cela dépend vraiment de la voiture que vous devez conduire, aussi de la chance, et de la chance d’être dans une équipe qui peut se battre pour le championnat plusieurs années de suite. Mais oui, un titre est ce dont je rêvais. Le reste c’est du bonus."

Verstappen dit qu’il ne regrette pas non plus de traverser une période légèrement plus difficile juste après s’être engagé à long terme (2028 !) avec Red Bull.

"Quand le contrat se terminera, j’aurai 31 ans ; nous verrons s’il est possible de continuer ou non, quelles sont les opportunités que j’ai, car je serai alors beaucoup plus âgé."

"Mais je l’ai fait parce que je me sens bien chez Red Bull, il n’y a aucune raison de partir, nous avons une équipe très compétitive, les gens à l’usine aussi, tout le monde est très engagé sur le long terme."

"Avec la nouvelle division moteur également, ce sont des bases très solides pour le long terme et je ne voulais pas partir."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos