Sainz profitera-t-il du fait que la pression soit sur Leclerc chez Ferrari ?

C’est ce que pense son ancien directeur en F3

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 janvier 2023 - 10:56
Sainz profitera-t-il du fait que la (...)

Carlos Sainz bénéficiera-t-il du fait que la pression sera davantage sur les épaules de son coéquipier Charles Leclerc chez Ferrari cette année ? C’est l’idée avancée par Trevor Carlin, son ancien directeur en Formule 3 britannique.

La Scuderia et le pilote monégasque ont un temps mené le championnat du monde en 2022, avant de s’effondrer de manière spectaculaire après seulement quelques Grands Prix. En revanche, sur l’ensemble de la saison, Leclerc a dominé assez nettement Sainz au volant de la F1-75.

Mais selon Carlin, le fait que son ancien pilote ne soit pas considéré comme un prétendant au titre en 2023 pourrait être une bénédiction pour lui. Par ailleurs, il estime que l’Espagnol a longtemps souffert de son nom de famille difficile à porter et du fait d’appartenir au giron Red Bull durant ses premières années en Formule 1.

"C’était dû à l’héritage du nom Sainz combiné au fait d’être un pilote Red Bull," indique Carlin.

"Vous ne pouvez pas sous-estimer la forte personnalité de Carlos Sainz Senior. C’est un homme fort dans tous les domaines et il attendait beaucoup de son fils. C’était difficile pour Carlos jusqu’à ce qu’il ait sa chance. J’étais très heureux lorsqu’il rejoignait McLaren, il me paraissait plus détendu."

"Je pense qu’il a eu du mal à gérer la pression chez Red Bull. Il est désormais plus détendu et pilote plus naturellement. Bien sûr, c’est une autre histoire chez Ferrari. Mais en fin de compte, les attentes ne sont pas sur lui, mais sur Charles. Peut-être que ça peut jouer en faveur de Carlos."

En attendant de voir si Sainz franchira un palier cette saison, Carlin se remémore avec plaisir les prouesses de son ancien pilote en F3.

"Il y avait de nouvelles voitures cette année-là. Tout le monde devait s’y habituer. Mais la chose sur laquelle vous pouviez toujours compter avec Carlos, c’est que lorsqu’il y avait de la pluie, il était devant. Il remportait sa première course à Monza après avoir dominé sous une pluie torrentielle."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos