Formule 1

Sainz : Contrairement à d’autres, McLaren F1 ne reçoit pas l’aide de grandes équipes

Une réponse à la polémique Racing Point…

Recherche

Par A. Combralier

19 février 2020 - 19:36
Sainz : Contrairement à d’autres, (...)

Carlos Sainz a connu une première journée très productive, mais certainement éprouvante également, au volant de la McLaren dans ces essais de Barcelone. Le pilote espagnol a couvert pas moins de 161 tours sur la MCL35 (6e temps final). La rentrée des classes était particulièrement occupée pour lui !

Le premier feeling est souvent le bon : aussi, la réaction de Carlos Sainz était très scrutée ce soir…

« La première impression, c’est que compléter 160 tours, le premier jour des essais de Barcelone, est déjà une grande réussite. Nous avons mis en œuvre notre programme très rapidement, et ce qui est positif, c’est que nous avons complété presque tous les tours que nous avions prévu de boucler. »

« En gros, nous ne pouvions pas faire plus de tours parce qu’il n’y a pas plus de pneus disponibles. Nous n’avons pas eu un seul problème de fiabilité dans la voiture, ce qui signifie que nous avons fini par des entraînements aux arrêts aux stands et quelques essais de départ, sans que nous pouvions vraiment faire plus de choses. »

« Donc je suis très, très heureux et le ressenti dans la voiture était également positif. Dès le départ, je me sentais à l’aise et nous avons commencé à tester les choses très rapidement. »

Bien évidemment, pour juger les performances de la monoplace, il est encore tôt. Ce que Carlos Sainz sait déjà, au moins, c’est que McLaren est attendue…

« Une équipe comme McLaren a toujours la pression pour être performante. McLaren est l’une des meilleures équipes de l’histoire de la Formule 1 et nous savons que la quatrième, la cinquième place, ce n’est toujours pas là où McLaren veut être. »

« Mais McLaren sait aussi qu’il est encore très tôt pour ce nouveau projet que nous nous sommes fixé, et que c’est à moyen et long terme que nous envisageons de nous battre à nouveau pour les premières places. »

Les similitudes entre la Racing Point et la Mercedes ont beaucoup fait gloser dans le paddock, et cette polémique n’a pas échappé à Carlos Sainz, qui semble se méfier des Roses… avec une pointe d’acrimonie.

« C’est très difficile à dire pour le moment [sur la hiérarchie]. Vous pouvez voir certaines des petites équipes recevoir beaucoup d’aide des grandes équipes. Donc, s’ils viennent ici avec une voiture très similaire à la Red Bull [pour AlphaTauri] ou à la Mercedes de l’an dernier, il sera très difficile pour McLaren de faire ce grand pas en avant. »

« Nous ne dépendons donc pas de ce que font les autres. Nous dépendons de ce que nous pouvons faire. Et pour l’instant, nous ne pouvons que nous concentrer sur nous-mêmes, continuer à faire les progrès que nous faisons. En travaillant sur la MCL35 qui a fait beaucoup de tours de piste aujourd’hui. Et sur le ressenti, je pense que nous avons déjà fait un pas en avant par rapport à l’an dernier, dès le premier jour. Cette voiture ouvre des fenêtres pour le développement. »

« C’est la seule chose que nous pouvons faire pour le moment et nous ne pouvons pas penser à ce que font les autres. »

Retrouvez toutes les photos de la journée d’essais à Barcelone en cliquant ici (galerie mise à jour régulièrement).

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less