Formule 1

Ralf Schumacher s’inquiète pour le sport auto allemand

Il a beaucoup perdu en dix ans

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 mars 2020 - 08:58
Ralf Schumacher s’inquiète pour le (...)

Ralf Schumacher s’inquiète pour l’avenir de son pays en sport automobile, alors que les filières jeunes pilotes s’épuisent et que le nombre d’Allemands en F1 est revenu à un seul représentant, Sebastian Vettel.

Il y a dix ans, ils étaient sept, avec Vettel, Michael Schumacher, Nico Rosberg, Nico Hülkenberg, Timo Glock (photo), mais aussi Nick Heidfeld et Adrian Sutil.

"Malheureusement, nous avons un problème en Allemagne car le karting n’est quasiment pas existant ici, par rapport à l’Angleterre ou l’Italie" a déclaré le vainqueur de six courses en F1. "Le sport auto allemand mourra si rien n’arrive."

Parmi les jeunes espoirs allemands, on trouve son fils, David Schumacher, et le fils de Michael, Mick. Mais c’est au niveau du karting que Ralf Schumacher voit la différence avec le passé.

"Dans le passé, les grilles de départ des jeunes étaient tellement grandes qu’il fallait renvoyer des gens à la maison après les qualifications. Maintenant, il y a dix ou 12 kartings au départ."

Il regrette que l’Allemagne s’éloigne de l’auto et de la compétition, mais rappelle le prix à payer pour les jeunes pilotes, en annonçant le coût d’une saison en FIA F3, comme pour son fils cette année.

"On parle d’un budget annuel de 1,5 million d’euros. C’est absurde pour une discipline junior. Et en Formule 2, c’est un million de plus. La FIA doit mieux réguler, réduire les prix et centraliser les séries."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less