Formule 1

Pour Ricciardo, Renault F1 ne peut pas encore signer de podium à la régulière

Il pense que Racing Point a la 3e meilleure F1

Recherche

Par Alexandre C.

2 octobre 2020 - 12:41
Pour Ricciardo, Renault F1 ne peut (...)

Daniel Ricciardo est passé près, à plusieurs reprises, de signer un podium pour Renault : Monza l’an dernier, Monza encore cette année, Spa, le Mugello… Autant de 4e places qui ne se sont pas traduites en podiums.

Cette absence de podium est cependant logique pour le pilote Renault : car à la régulière, il ne dispose pas encore de la monoplace lui permettant de finir 3e. Selon lui, il faut donc un peu de chance de son côté, ou de casse devant lui…

« Je ne suis pas pessimiste mais je pense pas que nous y soyons tout à fait encore. Mercedes est hors de portée, c’est clair, et Max conduit très bien et est très à l’aise avec sa voiture. »

« Il faut un peu de problèmes de fiabilité chez les autres, ou une grosse débâcle au premier tour, ou quelque chose comme ça. La fiabilité serait un peu plus agréable - je ne souhaite pas d’accident à qui que ce soit - donc si l’un d’entre eux veut avoir un problème quand je suis quatrième à un moment donné, c’est bon, je le prends. »

Selon Daniel Ricciardo, Renault n’a pas encore, en dépit de ses récents progrès, la 3e monoplace la plus rapide du plateau.

« La réalité est qu’au mieux, nous pouvons être la quatrième voiture la plus rapide sur la piste. Nous étions cinquièmes en Russie. Nous avions du rythme à la fin et j’étais parfois plus rapide que Sergio (Perez), mais pendant la plus grande partie de la course, en particulier sur le pneu tendre, il nous a un peu surpassé en rythme. »

Cependant notamment du point de vue des réglages, Renault a franchi un cap ; et s’appuyant sur l’expérience de Sotchi, Daniel Ricciardo confirme son optimisme.

« Je peux certainement être plus confiant pour la suite. Nico (Hulkenberg) s’est plutôt bien débrouillé ici (en Russie) l’année dernière, mais ce n’était certainement pas notre meilleure piste. Personnellement, cela n’a jamais été mon meilleur circuit. Donc, faire un bon résultat ici personnellement, mais aussi avoir la voiture vraiment sous contrôle, dès les EL1, cela veut dire beaucoup. »

« Cela me donne confiance en moi maintenant. Je ne sais pas s’il s’agit d’une voiture du top 5 dont on parle, avec Renault, mais je pense que nous pouvons raisonnablement viser une Q3 sur chaque piste, quel que soit le tracé. »

Le résultat en Russie aurait peut-être pu être meilleur pour Daniel Ricciardo : mais il a perdu du temps et écopé de 5 secondes de pénalité en dépassant son coéquipier Esteban Ocon au virage 2, alors qu’une consigne avait été donnée. Va-t-il blâmer le pilote français pour s’être effacé trop tard ?

« J’en ai pris l’entière responsabilité. J’ai juste bloqué les pneus et suis parti au large. Je me suis dit : "Je vais probablement recevoir une pénalité ici". Alors quand Karel (Loos, ingénieur de course) me l’a dit, je l’avais déjà accepté dans ma tête, et j’ai pensé que la seule façon d’effacer la pénalité est d’aller plus vite et de creuser un écart avec Leclerc derrière moi. »

« C’était donc en fait assez bon avec le recul. Ça a mis un peu de feu sous mes fesses et je m’y suis mis tout de suite. C’était cool - j’étais fier de ne pas me laisser abattre. Je pense qu’on a fait une très bonne course après ça. »

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less