O’Ward travaille sur sa ’capacité d’adaptation’ avec McLaren F1

Le deuxième test au Red Bull Ring a été très utile

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 octobre 2022 - 17:52
O'Ward travaille sur sa 'capacit

Après un premier test à Barcelone, Pato O’Ward a pu rouler une nouvelle fois dans une Formule 1. Le pilote d’IndyCar a fait une séance d’essais avec McLaren F1 au Red Bull Ring, où il a continué à travailler au volant de la MCL35M de 2021.

"Plus vous testez de voitures, plus vous avez d’expérience dans votre banque de souvenirs de pilotage de différentes voitures et de sensations différentes" a déclaré le Mexicain.

"Cela vous rend meilleur à tous les niveaux. Cela augmente votre capacité d’adaptation, et c’est une compétence utile lorsque vous montez dans une voiture qui est un peu plus étrangère, et que vous devez vous familiariser."

"Nous avons travaillé sur un peu de tout : carburant élevé, carburant faible, longs relais, relais courts, tours continus, tours non-continus, et tout cela peut aller dans la banque de souvenirs. Je pense que dans tous les aspects, je continue à m’améliorer."

"J’ai vraiment apprécié le test et le circuit. Il présente des caractéristiques intéressantes avec des sections en montée et en descente, il est rapide et fluide avec des zones de freinage difficile et vous donne une bonne appréciation de ce qu’est une voiture de F1."

Des conditions "plus agréables" en Autriche

O’Ward confirme que le pilotage d’une F1 est très sensible, d’une piste à l’autre et selon les conditions. Il a pu découvrir des réactions différentes, mais aussi étudier divers protocoles et processus qu’il n’avait pas encore eu l’occasion d’aborder.

"Chaque piste est différente. Chaque piste réagit très différemment au vent et à la température. Par exemple, j’ai beaucoup mangé les pneus à Barcelone, et les conditions changeaient massivement du début à la fin de la journée. Et ce, avant d’ajouter le vent dans l’équation, qui peut rendre les choses assez difficiles."

"C’était un peu plus amical au Red Bull Ring, ce qui était très agréable. Je n’avais jamais fait de marche arrière sur une F1 auparavant, mais nous avons fait un contrôle de marche arrière, et je l’ai fait correctement. Nous avons également fait quelques départs et cela s’est bien passé aussi."

O’Ward a "intégré les leçons" du premier test

Phil Thomas, l’ingénieur en charge de ces essais, s’est félicité du niveau du pilote mexicain, et de la manière dont il s’est servi de ce qu’il avait appris à Barcelone, en dépit des différences de conditions. Le Britannique a apprécié continuer le travail avec O’Ward et Alex Palou.

"Pato a vraiment impressionné" a déclaré Thomas. "Il a intégré les leçons sur la façon dont cette voiture doit être pilotée, ce qui est assez différent de ce qu’il a piloté dans le passé. Il a clairement réfléchi pendant et après son test de Barcelone, ce qui lui a permis d’exploiter la voiture lors de ce test."

"Une grande partie se basait sur la poursuite du travail que nous avions fait à Barcelone. Nous avons établi une très bonne base là-bas avec les deux pilotes, et nous essayons maintenant simplement de voir comment ils transposent cet apprentissage sur la piste et comment ils s’adaptent aux différents circuits."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos