Formule 1

McLaren était ’la bonne opportunité’ que Seidl attendait pour revenir en F1

Il n’a pas hésité longtemps à rejoindre Woking

Recherche

Par Olivier Ferret

19 mai 2019 - 17:10
McLaren était 'la bonne opportunité' (...)

Andreas Seidl, le nouveau directeur de l’équipe de McLaren en Formule 1 est considéré comme la dernière pièce du puzzle mis en place par Zak Brown pour redresser Woking.

La structure de McLaren a subi de multiples et profonds changements ces dernières années, le plus important ayant été d’écarter Ron Dennis de la direction. Reste à savoir si sous l’ère Brown, McLaren peut réussir.

Seidl est assez optimiste à ce sujet et confie que cela a été une "décision facile" pour lui que d’accepter la proposition de prendre la tête de McLaren F1.

"Je suis un gars compétitif, un gars qui aime la course. J’ai toujours voulu revenir en Formule 1 après ma période avec BMW et Porsche. J’attendais juste la bonne opportunité," explique Seidl.

"Zak [Brown] m’a abordé pour la première fois l’année dernière, au Mans, nous discutions de la possibilité pour moi de rejoindre McLaren. Cela a été une idée tout de suite très attrayante, faire partie de cette grande équipe, de sa grande histoire..."

"Alors j’ai eu d’autres discussions avec Zak et les actionnaires."

"En voyant leur engagement, leur investissement continue dans l’équipe pour nous assurer de revenir au premier plan ou pour être rapidement en mesure de réduire l’écart, c’était une décision assez facile à prendre pour moi et c’est assez génial quand les arguments ’pour’ sont bien plus nombreux que les arguments ’contre’."

Seidl admet qu’il y a tout de même des choses qui auraient pu le freiner.

"Beaucoup de gens me demandent s’il ne s’agit pas d’une pression folle. Selon moi et comme c’est le cas, je pense, pour chaque membre de l’équipe, c’est simplement de la motivation."

"Faire partie de McLaren et avoir la possibilité de contribuer au retour au premier plan, ça ne se refuse pas."

McLaren

expand_less