Formule 1

Les statistiques après le Grand Prix du Brésil

Premier podium d’un Français depuis 4 ans !

Recherche

Par A. Combralier

18 novembre 2019 - 18:31
Les statistiques après le Grand Prix (...)

Au terme d’un Grand Prix du Brésil rocambolesque, Max Verstappen a obtenu sa 8e victoire en F1 (autant que Denny Hulme et Jacky Ickx), son 30e podium et sa 75e arrivée dans les points.

La veille, le samedi, le Néerlandais a signé sa 2e pole en carrière. Il s’agit seulement de la 5e pole de Red Bull durant l’ère hybride, et la première au Brésil depuis 2013.

Christian Horner est né un 16 novembre. Samedi, Verstappen lui a offert un beau cadeau d’anniversaire avec une superbe pole position. C’était la 2e fois de sa carrière en F1 que le directeur de Red Bull soufflait les bougies durant une séance de qualification. La première fois, c’était en 2013, à Austin, et Sebastian Vettel avait aussi signé la pole. L’anniversaire de Christian Horner porte décidément chance à Red Bull !

Honda a signé sa première victoire et sa première pole au Brésil depuis celle d’Ayrton Senna, avec McLaren, en 1991. C’est le premier doublé de deux voitures motorisées par Honda, avec deux équipes différentes, depuis Monza 1987 (Piquet sur la Williams, Senna sur la Lotus). Le dernier doublé de deux voitures motorisées par Honda (appartenant à une même écurie) remonte à Suzuka 1991 (Senna-Berger avec McLaren-Honda).

Le motoriste japonais a aussi mené son 5000e tour de l’histoire en F1, le jour de l’anniversaire de Soichiro Honda, le fondateur de la firme.

Pierre Gasly a réussi un résultat historique pour la France : il est le premier Français à monter sur le podium depuis Romain Grosjean (Spa 2015) et même le plus jeune Français de l’histoire (devant Jean Alesi) à réussir pareil exploit !

C’est le 2e podium de la saison pour Toro Rosso, avec celui obtenu par Daniil Kvyat à Hockenheim. Il s’agit aussi du meilleur résultat pour Toro Rosso depuis la victoire de Sebastian Vettel à Monza en 2008.

Pierre Gasly s’était aussi qualifié à la 7e place – 6e place sur la grille après la pénalité de Charles Leclerc. Cela égale la meilleure qualification de Toro Rosso à Interlagos (Buemi en 2009). C’est aussi la 4e fois d’affilée que le Normand atteint la Q3, une sacrée performance puisqu’il est le seul pilote de milieu de grille à pouvoir en dire de même.

Carlos Sainz a obtenu le premier podium de McLaren depuis le Grand Prix d’Australie 2014 (2e place de Kevin Magnussen). 2072 jours sans podium ! Jamais autant McLaren n’avait dû attendre entre deux podiums dans son histoire.

Carlos Sainz est aussi monté sur son premier podium en carrière, et le 100e pour un Espagnol en F1 (97 de ces podiums ont été obtenus par Fernando Alonso, un par Alfonso de Portago et un par Pedro de la Rosa).

C’est la première fois que deux pilotes signent leur premier podium simultanément depuis Olivier Panis et Eric Bernard au Grand Prix d’Allemagne 1994.

Ce podium fut également le podium le plus jeune de l’histoire (âges combinés de 71 ans, 60 jours), devant celui du Grand Prix d’Italie 2008 (Vettel/Kovalainen/Kubica, 71 ans et 338 jours).

Lewis Hamilton n’a plus signé de pole depuis le Grand Prix d’Allemagne ; c’est la plus longue disette du pilote allemand de l’ère hybride.

Deux Haas en Q3 : c’était du jamais vu depuis le mois de mai et le Grand Prix d’Espagne !

En revanche, les McLaren ont été absentes de la Q3 pour la première fois depuis Spa. Carlos Sainz et Lando Norris en sont à 10-10 en qualifications (même si bien sûr l’Espagnol n’a pu défendre ses chances en raison d’une défaillance moteur).

Kimi Räikkönen 4e, Antonio Giovinazzi 5e : jamais Alfa Romeo n’avait obtenu un aussi bon résultat d’ensemble dans son histoire, depuis 1951.

Kimi Räikkönen a également vu la Q3 pour la première fois depuis 5 courses (plus longue disette depuis 2006 et l’adoption du format actuel). Il a également marqué des points pour la première fois en 7 courses (plus longue disette également).

Antonio Giovinazzi a obtenu une très belle 5e place, son meilleur résultat en F1.

La mauvaise série de Daniel Ricciardo s’est achevée : il n’avait encore jamais battu son coéquipier à Interlagos, mais a cette fois-ci devancé Nico Hülkenberg.

20-0 : George Russell continue d’écraser Robert Kubica en qualifications après la séance de samedi dernier.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less