Formule 1

Les médias n’épargnent pas Hamilton après l’incident avec Verstappen

Certains y voient déjà le tournant du championnat

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 juillet 2021 - 14:53
Les médias n’épargnent pas Hamilton (...)

La presse, les médias et consultants se sont montrés plutôt véhéments envers Lewis Hamilton, qui a été majoritairement tenu responsable de l’incident du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne avec Max Verstappen.

L’ancien pilote de F1 Ralf Schumacher a déclaré à Sky Deutschland que le mouvement d’Hamilton était une "erreur de jugement totale" et "pas une manœuvre de dépassement typique".

"Si Lewis était resté à côté, il aurait poussé Max hors de la piste. Au lieu de cela, il a ralenti et a touché sa roue arrière. Tout le monde sait, depuis le karting, que vous ne pouvez pas faire ça. C’est très dangereux de le faire à cet endroit."

Le champion du monde 1997, Jacques Villeneuve, a déclaré à f1-insider.com que c’est le fait d’être en Angleterre qui a poussé Hamilton à agir de la sorte : "Je pense que la pression pour ne pas être battu par Max sur son propre circuit était si forte qu’il a inconsciemment accepté le risque. Je pense qu’il aurait levé le pied de l’accélérateur dans n’importe quelle autre course."

Le quotidien sportif espagnol Marca pense que Hamilton a joué à quitte ou double pour refuser de céder une nouvelle fois face à Verstappen : "C’était la victoire ou la mort pour Hamilton à Silverstone, qui a dit ’Basta !’ à Verstappen dès le premier tour. L’Anglais a refusé de lever le pied de l’accélérateur devant son public, et son acharnement a conduit à un accident brutal pour son rival néerlandais."

Le correspondant du Suddeutsche Zeitung, Elmar Brummer, est d’avis que : "La victoire numéro 99 est peut-être la plus discutable de la carrière d’Hamilton. Mais une des plus importantes. Le ton de tout le championnat peut changer maintenant."

Luigi Perna, de La Gazzetta dello Sport, juge que "Hamilton a clairement indiqué qu’il est prêt à tout faire pour le championnat."

Daniele Sparisci du Corriere della Sera a mentionné le dépassement sur Charles Leclerc mais a surtout jugé le pilotage de Hamilton face à Verstappen : "Dans Copse, Hamilton a arraché la victoire à Leclerc et nous a également fait découvrir son côté obscur."

Leo Turrini, journaliste italien proche de Ferrari, a quant à lui déclaré : "J’admire énormément Lewis, mais un vétéran ne fait pas ce genre de mouvement à Copse au premier tour."

"Le résultat final a été Verstappen à l’hôpital et une pénalité qui ressemblait à une mauvaise blague. Après tout, vous pouvez gagner de plusieurs façons, mais certains gestes franchissent les limites et ont des conséquences. Je ne pense pas que Max oubliera cela."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less