Leclerc déplore ’un mauvais choix’ et de la malchance en Q3

Le pilote Ferrari a été piégé par les drapeaux rouges

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 avril 2022 - 19:05
Leclerc déplore 'un mauvais (...)

Charles Leclerc ne cachait pas sa frustration d’avoir tenté d’économiser un train de gommes pour la fin de Q3, avant que sa tentative finale ne soit gâchée par un drapeau rouge. La séance qualificative du Grand Prix d’Emilie-Romagne a été interrompue à plusieurs reprises.

Le pilote Ferrari a signé un deuxième tour rapide de Q3 un peu décevant face à celui de Max Verstappen parce qu’il n’avait pas son dernier train de gommes neuves, et il a finalement vu son dernier tour interrompu par la sortie de piste de Lando Norris.

"Avant tout, c’est génial de voir autant de rouge dans les tribunes" a déclaré Leclerc. "C’était difficile, on a pris la décision dans le deuxième tour de garder les gommes neuves pour la fin de séance, et il y a eu le drapeau rouge et c’était fini. Donc ça fait partie des choses qu’on ne peut pas contrôler."

Il reconnaît que la séance qualificative n’était vraiment pas simple, entre les conditions changeantes et cinq interruptions pour des sorties de piste ou problèmes mécaniques. Il espère désormais capitaliser sur le Sprint F1 demain, et sur la course de dimanche.

"C’était piégeux, surtout avec les slicks, il y avait des tâches humides. Il fallait réussir des tours et attendre Q3 pour tout tenter. Mais en Q3, j’ai fait le mauvais choix. On finit quand même deuxième, et le week-end sera long. Je vais tout faire demain et après-demain."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos