Formule 1

Hamilton gagne au Qatar devant Verstappen et Alonso

L’écart se réduit chez les pilotes et les constructeurs

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 novembre 2021 - 16:29
Hamilton gagne au Qatar devant (...)

La séance qualificative du Grand Prix du Qatar avait laissé une grille de départ composée de Lewis Hamilton, Max Verstappen et Valtteri Bottas, mais les commissaires ont ouvert des enquêtes contre le Finlandais de Mercedes F1 et le pilote Red Bull pour des incidents sous drapeau jaune hier soir.

Finalement, Verstappen a écopé de 5 places de pénalité, et Bottas recule quant à lui de 3 positions. Outre Hamilton, qui se retrouve dans une bonne situation, c’est Pierre Gasly qui profite de cette situation avec un départ en première ligne.

Premier Français à s’élancer en première ligne depuis Romain Grosjean en Hongrie en 2012, Gasly était ravi avant la course : "On fait deuxième des essais vendredi, quatrième hier et on part deuxième aujourd’hui, donc c’est un très bon week-end." Le Français s’élancera en gommes tendres et pourrait jouer un coup au départ.

Fernando Alonso sera troisième au départ devant Lando Norris, Carlos Sainz, puis Bottas et Verstappen, sixième et septième sur la grille. Les deux hommes se retrouveront en lutte au départ pour la quatrième fois consécutive après la course du Mexique, celle du Brésil, et le Sprint d’Interlagos.

Yuki Tsunoda partagera la quatrième ligne de la grille de départ avec Max Verstappen, et il devancera Esteban Ocon et Sebastian Vettel, qui ont aussi atteint la Q3 hier. La déception était pour Sergio Pérez, 11e sur la grille, et pour Charles Leclerc, lui aussi éliminé en Q2.

Pirelli a expliqué que la stratégie gagnante serait en deux arrêts, que les pilotes s’élancent en médiums ou en tendres. La dégradation des pneus devrait donc être importante dans les virages rapides de Losail.

Les pilotes devront aussi se méfier des vibreurs, qui ont fait de nombreuses victimes ce week-end. Norris a subi une avarie sur sa voiture, Alonso a abîmé son fond plat, Gasly a cassé son aileron avant, tandis que Charles Leclerc et Nikita Mazepin ont cassé leur châssis.

14h53 : Comme hier, la température de l’air est de 26 degrés, et celle de la piste est de 30 degrés, alors que la nuit tombe sur le Qatar. Ce ne sont pas autant les températures que les virages rapides qui vont mettre les pneus à contribution.

14h58 : Dans le top 10, Hamilton, Sainz, Bottas et Verstappen seront en pneus médiums au départ, et les autres pilotes en gommes tendres. Derrière, Pérez, Lance Stroll, Leclerc, Daniel Ricciardo et Mazepin seront en médiums, les autres en tendres.

Départ : Hamilton prend un très bon départ, comme ses deux poursuivants ! Derrière, Bottas rate complètement le sien !

Tour 1 : Hamilton conserve la tête de course devant Alonso, qui a réussi à dépasser Gasly. Verstappen est déjà quatrième, Norris cinquième et Ocon sixième. Sainz est septième devant Tsunoda, Stroll, Pérez et Bottas.

Tour 2 : Hamilton possède déjà 2"5 d’avance sur Alonso, et Verstappen est dans le sillage de Gasly. Derrière, Pérez dépasse Stroll pour le gain de la neuvième place.

Tour 3 : Les pneus tendres sont un peu plus rapides et Alonso parvient à revenir sur Hamilton, 2 secondes derrière le pilote Mercedes F1. Verstappen se fait de plus en plus pressant derrière Gasly.

Tour 4 : Au prix d’un meilleur tour et d’une erreur de Gasly, Verstappen passe troisième. Hamilton accélère, certainement averti du retour de son adversaire.

Tour 5 : Hamilton a accéléré comme on le voyait dans le tour 4, et il reprend une seconde d’avance en plus sur Verstappen, qui dépasse Alonso. Ce dernier a pris plus de deux secondes dans le tour. Verstappen a effacé sa pénalité en 5 tours !

Tour 6 : Verstappen signe le meilleur tour en course et reprend 7 dixièmes à Hamilton. Mercedes dit à son pilote de conserver au moins cet écart. Pérez est remonté 11e mais en revanche, Bottas ne remonte pas.

Tour 7 : Pérez s’attaque à Sainz mais ne parvient pas à garder sa place puisqu’il sort large au premier virage. Hamilton accélère et repasse l’écart au-dessus des 4 secondes en tête.

Tour 8 : 4"8 séparent Hamilton et Verstappen, et Alonso est troisième à neuf secondes. Gasly suit devant Norris et Pérez, qui parvient à se défaire de Sainz.

Tour 9 : Pérez passe Ocon pour la sixième place. Derrière, Stroll et Bottas ont dépassé Tsunoda et pointent respectivement neuvième et dixième. En tête, L’écart est de 5 secondes.

Tour 10 : Bottas passe Stroll pour le gain de la neuvième place. Gasly, quatrième, est sous pression de Norris, ce qui profite à Pérez derrière eux.

Tour 11 : L’écart est désormais de 5"7 entre Hamilton et Verstappen. Alonso suit à 15 secondes de la Red Bull et devance toujours Gasly de 3 secondes. Le Français retient Norris, Pérez, et un autre groupe composé d’Ocon, Sainz et Bottas se rapproche.

Tour 12 : Tsunoda, qui a été le premier à rentrer aux stands pour changer ses tendres contre des médiums, améliore nettement ses chronos. Le pilote AlphaTauri montre que les tendres vont être rapidement fatigués. Son équipier s’est fait passer par Norris.

Tour 13 : Gasly perd une autre place au profit de Pérez. Devant, Hamilton continue de rouler plus vite et possède 6"5 d’avance sur Verstappen. Les deux hommes sont dans une classe à part, comme souvent cette année, puisqu’ils vont désormais avoir de quoi faire un arrêt gratuit. Gasly s’arrête à la fin du tour.

Tour 14 : Hamilton grappille encore 4 dixièmes et franchit les 7 secondes d’avance. Alonso garde toujours une marge sur Norris, qui doit désormais se défendre face à Pérez. Ocon pointe un peu plus loin devant Bottas, Sainz, Stroll et Leclerc. Gasly est ressorti 18e, devant Tsunoda.

Tour 16 : Hamilton enchaîne les meilleurs tours en course et porte son avance à 8 secondes. Peter Bonnington, son ingénieur, lui donne quelques informations : "Verstappen a des difficultés avec ses pneus arrière, et les dépassements sont un peu plus simples que prévu avec le DRS."

Tour 17 : Hamilton prend une seconde à Verstappen dans les deux premiers secteurs, et Verstappen rentre à la fin du tour, ses pneus ne donnant pas satisfaction.

Tour 18 : Le Néerlandais se plaignait du train avant aussi, et il ressort en durs juste devant Alonso, qui a fait son meilleur tour personnel dans le même temps. Pérez a passé Norrsi, et Bottas a passé Ocon. Hamilton se calque sur son adversaire et rentre à la fin du tour.

Tour 19 : Hamilton ressort avec 9"5 d’avance sur Verstappen. Le Britannique ne voulait pas rentrer mais Mercedes ne prend aucun risque stratégique. Pérez rentre à son tour.

Tour 20 : Pérez est ressorti 12e devant Gasly, en pneus durs également, alors que le pilote AlphaTauri est en médiums.

Tour 21 : Hamilton signe le meilleur tour en course et reprend 3 dixièmes à Verstappen. Alonso est toujours troisième en pneus tendres du départ et l’Espagnol est le plus rapide du top 10, hors des deux leaders. Bottas pourrait tenter un seul arrêt.

Tour 23 : Hamilton signe le meilleur tour en course mais a perdu du temps sur Verstappen au tour précédent, l’écart reste donc à 8"5. Derrière, Pérez est dans le peloton mais dépasse Vettel pour la 11e place. Alonso rentre à la fin de son tour. Bottas dépasse Norris.

Tour 24 : Hamilton possède 7"8 d’avance sur Verstappen, qui semble retrouver un peu de rythme. Bottas est à 18 secondes avec un arrêt en moins, Norris est quatrième devant Ocon et les Ferrari. Alonso est ressorti huitième, juste devant Ricciardo et 1"5 devant Pérez.

Tour 25 : Verstappen a récupéré le meilleur tour en course de manière assez nette. L’écart est toujours supérieur à sept secondes et oscille à coup de dixièmes. Pérez a passé Ricciardo.

Tour 26 : Hamilton reprend le meilleur tour en course devant Verstappen, mais l’écart reste à 7"7. Norris rentre aux stands et ressort 11e en pneus durs. Ses tours supplémentaires par rapport à Alonso lui ont coûté cher, puisqu’il est 5 places derrière l’Espagnol.

Tour 27 : Les deux leaders se sont neutralisés et l’écart est toujours de 7"7.

Tour 28 : Leclerc tente de se défendre face à Alonso mais l’Espagnol attaque par l’intérieur et passe. Pérez tente de passer à l’extérieur et se fait emmener hors piste par le Mexicain. Sainz ne comprend pas les consignes à cause d’une radio défectueuse et rentre juste avant Leclerc alors que Ferrari ne l’attendait pas !

Tour 29 : La mi-course est franchie, et Ferrari réalise un double arrêt parfait ! Les deux pilotes ressortent toutefois loin, Sainz 10e et Leclerc 13e. Pérez passe Alonso mais Bottas a désormais 20 secondes de marge sur le Mexicain, la stratégie semble fonctionner pour Mercedes.

Tour 30 : Hamilton signe le meilleur tour en course, les deux leaders continuent de se répondre tour après tour et l’écart est de 7"5, ce qui agace Verstappen, qui voulait davantage réduire l’écart. Alonso se plaint que Pérez l’a passé hors piste.

Tour 31 : Verstappen signe le meilleur tour en course et reprend une demi-seconde à Hamilton, l’écart est de 6"8 ! Bottas continue de rouler aussi vite, voire légèrement plus vite que Pérez, ce qui pourrait lui assurer le podium.

Tour 32 : Verstappen continue de grappiller une poignée de dixièmes et l’écart est désormais de 6"2.

Tour 33 : Crevaison pour Bottas ! Le pilote Mercedes a le pneu avant gauche crevé et il met des graviers partout sur la piste en revenant sur la piste. La voiture est au ralenti et il se fait passer par Pérez alors qu’il rate un virage de nouveau et que des gerbes d’étincelles jaillissent derrière le Finlandais.

Tour 34 : Le Finlandais change d’aileron avant aussi et ressort 14e. Devant, Hamilton a repris un peu d’air et possède 7"5 d’avance sur Verstappen. Troisième, Pérez pointe à 50 secondes !

Tour 36 : Hamilton reprend encore de l’avance sur Verstappen et repasse au-dessus des huit secondes d’avance. Gasly s’est arrêté, comme Tsunoda, et le Français est ressorti 11e. Les pilotes s’étant arrêté tôt vont espérer que les durs soient nettement plus solides que les médiums.

Tour 39 : L’écart se stabilise sous les 9 secondes entre les leaders, mais Verstappen se plaint de vibrations. Derrière, Pérez est à 54 secondes et possède 6 secondes d’avance sur Alonso, qui est néanmoins plus rapide que la Red Bull. Norris est à 7"4 de l’Alpine, et il a 6 secondes de marge sur Ocon. Stroll est septième devant les Ferrari de Sainz et Leclerc, qui pointent déjà à un tour. Vettel est dixième devant Gasly.

Tour 41 : Hamilton continue de prendre de l’avance en tête et Verstappen ne prend aucun risque avec les vibrations qu’il subit : le pilote Red Bull repasse au stand ! Pérez s’engouffre aussi dans la voie des stands, ce qui est plus étonnant puisqu’il n’avait pas une avance conséquente sur le reste du peloton.

Tour 42 : Verstappen est ressorti en médiums à 34 secondes de Hamilton. Pérez ressort septième à 20 secondes de la troisième place d’Alonso, alors qu’il reste 15 tours ! Et Hamilton s’arrête à la fin du tour.

Tour 43 : L’écart entre Hamilton et Verstappen est de 8"5 et les deux hommes sont en médiums. Pérez entame sa remontée et remonte sur Stroll ! Il signe le meilleur tour en course assez facilement.

Tour 44 : Bottas ne parvient pas à rouler dans le rythme de Vettel et Gasly, qui sont devant lui. Il pourrait s’arrêter de nouveau en fin de course pour enlever le possible point du meilleur tour à Red Bull.

Tour 45 : Hamilton se charge toutefois de reprendre le meilleur tour en course ! Alonso dit à son équipe de "demander à Ocon de se battre comme un lion". Le Français est attaqué par Pérez, et Alonso avait rendu service à Ocon en défendant face à Hamilton. Mais les dépassements au Qatar sont plus faciles qu’en Hongrie.

Tour 47 : Verstappen signe le meilleur tour en course et reprend une seconde à Hamilton, l’écart est de 8"6. La théorie d’un arrêt tardif de Bottas se confirme de plus en plus. Alpine demande à Ocon de jouer des coudes pour défendre face à Pérez.

Tour 48 : Le Français est sous attaque du Mexicain qui passe. Ocon se défend dans deux virages puis attaque de nouveau à l’extérieur un peu plus loin, mais la Red Bull passe. L’écart entre Alonso et Pérez est de 16 secondes à 9 tours de l’arrivée.

Tour 49 : Verstappen a repris un peu de temps à Hamilton, l’écart est de 9"3. McLaren arrête Norris, qui semblait perdre en rythme. Alpine peut-elle emmener Alonso au bout malgré des gommes vieillissantes ? Le rythme de l’Espagnol le laisse penser, mais Alpine lui dit d’éviter les vibreurs.

Tour 50 : Mercedes demande à Bottas de rentrer abandonner, c’en est fini pour le Finlandais. Russell a également une crevaison avec le pneu avant-gauche ! Il rentre au stand.

Tour 52 : Pérez reprend environ 1"5 à Alonso à chaque tour. Latifi a lui aussi une crevaison à l’avant-gauche, après 31 tours en pneus durs... c’est le nombre de tours qu’auront les pneus d’Alonso en fin de course !

Tour 53 : L’écart est de 9 secondes entre les deux pilotes de tête, tandis que Latifi abandonne, sa crevaison ayant eu lieu en début de tour.

Tour 54 : Alonso garde environ 8 secondes d’avance sur Pérez à moins de 4 tours de l’arrivée, il pourrait rester devant pour le moment.

Tour 55 : Verstappen prend le meilleur tour en course et reprend 2"3 à Hamilton. Le Néerlandais veut gagner un point en plus, et la voiture de sécurité virtuelle est déployée pour retirer la Williams de Latifi ! Verstappen rentre aux stands pour aller assurer le meilleur tour.

Tour 56 : La voiture de sécurité virtuelle est toujours active, et Verstappen ressort à 39 secondes.

Dernier tour : La piste est de nouveau ouverte, et Pérez a réussi à remonter à 5 secondes d’Alonso.

Arrivée : 102e victoire en carrière pour Hamilton, qui remporte le premier Grand Prix du Qatar ! Verstappen termine deuxième avec le meilleur tour en course signé dans le dernier tour, il a repris neuf secondes à Hamilton dans le dernier tour mais rien n’y a fait.

Alonso signe son premier podium en F1 depuis le Grand Prix de Hongrie 2014, à l’époque où il était chez Ferrari ! Pérez termine quatrième devant Ocon, Stroll, Sainz, Leclerc, Norris et Vettel !

Gasly termine à la porte des points et Alpine reprend 25 points à AlphaTauri pour la bataille pour la cinquième place du championnat !

Verstappen garde 8 points d’avance sur Hamilton, et il pourrait être titré en Arabie saoudite s’il venait à reprendre 18 points d’un coup à son rival. Chez les constructeurs, Red Bull revient à 5 points de Mercedes F1.

Pos.PiloteVoitureEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes W12 57 laps - 1h24m28.471s 2
02 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B +25.743 3
03 Fernando Alonso Alpine Renault A521 +59.457 1
04 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B +62.306 2
05 Esteban Ocon Alpine Renault A521 +80.570 1
06 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 +81.274 1
07 Carlos Sainz Ferrari SF21 +81.911 1
08 Charles Leclerc Ferrari SF21 +83.126 1
09 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M +1 lap 2
10 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 +1 lap 1
11 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 +1 lap 2
12 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M +1 lap 1
13 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 +1 lap 2
14 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 +1 lap 2
15 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 +1 lap 2
16 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 +1 lap 1
17 George Russell Williams Mercedes FW43B +2 laps 2
18 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 +2 laps 1
19 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B DNF 1
20 Valtteri Bottas Mercedes W12 DNF 2

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less