Haas F1 a-t-elle déjà décidé de ’se débarrasser’ de Schumacher ?

Cela semble de plus en plus probable

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 octobre 2022 - 12:15
Haas F1 a-t-elle déjà décidé de 'se

Les tensions entre Haas F1 et Mick Schumacher continuent, alors que le pilote allemand a terminé le Grand Prix des Etats-Unis en fond de classement. Contrairement à son équipier Kevin Magnussen, Schumacher a fait un deuxième arrêt en fin de course pour chausser des durs.

Le pilote a exprimé son incompréhension face à cette décision, jugeant qu’il aurait pu "rester en piste". Et si le directeur du team, Günther Steiner, n’a pas voulu commenter cela, c’est le propriétaire, Gene Haas, qui a justifié cette fois la raison a priori nécessaire pour laquelle la stratégie de Schumacher a été ruinée.

"Quand Mick et Kevin sont entrés, ils ont tous les deux eu les mêmes pneus" explique Haas. "Quand Mick est ressorti, il était dans un groupe de voitures et y est resté, tandis que Magnussen est tombé en arrière pour économiser ses pneus."

"Pendant ce temps, Mick usait les siens. Magnussen a pu faire 38 tours avec un train de gommes médiums, ce que personne d’autre n’a pu faire, et c’est ainsi qu’il a pu obtenir quelques points à la fin."

Une décision déjà entérinée en interne ?

L’ancien pilote de F1 Timo Glock a déclaré que le langage corporel de Schumacher après la course était le signe le plus clair à ce jour que Haas n’a pas l’intention de le re-signer pour 2023.

"L’obstacle est très élevé pour lui en ce moment" explique Glock. "Pas parce qu’il n’est pas performant, mais parce que Haas a des idées différentes en interne. Je ne sais pas dans quelle mesure une décision a peut-être déjà été prise, mais si vous lisez entre les lignes, vous pouvez peut-être voir ce que Haas va faire."

Christian Danner, lui aussi ancien pilote, est d’accord avec Glock et pense que la décision est prise : "La question est de savoir si le train a déjà quitté la gare, et si vous analysez toutes les nuances, vous réalisez qu’ils veulent probablement se débarrasser de lui."

Ralf Schumacher ne nie pas que son neveu est en position difficile chez Haas, mais rappelle à l’équipe américaine que les alternatives ne sont pas très attrayantes : "Mick a fait tout ce qu’il devait faire pour continuer à piloter pour Haas en 2023."

"Si Gene Haas et Günther Steiner y réfléchissent correctement, ils se rendront également compte qu’il n’y a pas d’alternative à Mick. Ricciardo ne sera pas là et Nico Hülkenberg est plus susceptible d’être sur le chemin de la retraite que de vraiment déchirer les pistes à nouveau."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos