Formule 1

Green : Prendre le concept d’une F1 et l’adapter ? Rien de nouveau !

Racing Point réfute tout transfert de technologie avec Mercedes

Recherche

Par Olivier Ferret

20 février 2020 - 12:41
Green : Prendre le concept d’une F1 (...)

Le directeur technique de Racing Point, Andy Green, a donc tenu une conférence de presse spéciale ce matin devant les médias pour expliquer la philosophie de sa nouvelle RP20, accusée d’être une simple Mercedes W10 de 2010 repeinte en rose.

Bien évidemment, ce n’est pas permis par le règlement et il le rappelle.

"Tout ce que nous devons faire par nous-mêmes, nous le faisons. Il n’y a eu aucun transfert de plans ou autre chose d’interdit depuis Mercedes," affirme-t-il.

"Oui, nous avons pris un risque mais nous étions enfermés dans un concept depuis 2014 que nous n’arrivions à plus à faire évoluer. C’est une décision difficile à prendre pour une année seulement (les règles changent en 2021) mais au milieu de l’an dernier nous l’avons prise. Parce que même si la RP19 a bien progressé, il n’y avait plus que des gains marginaux en termes de développement. Il était clair que si nous poursuivions, nous n’aurions pas fait mieux cette année. Et ce n’était pas acceptable."

"Il était temps de tenter des choses, d’essayer de faire mieux, de prendre de gros risques pour une année. Et cela avait du sens de s’inspirer de Mercedes parce que c’était la référence encore et parce que c’est notre partenaire. Nous utilisons notamment leur boîte de vitesses qui ne permet pas de poursuivre la philosophie Red Bull. Et ils ne voulaient pas la modifier pour nous."

"La Mercedes est moins piquée vers l’avant que la Red Bull. Et au moment de décider, il était évident que nous devions nous inspirer des champions d’autant plus que nous avons la boîte mais aussi le moteur et les suspensions de la Mercedes à disposition. Mais c’était déjà le cas l’an dernier."

Green insiste sur le fait que Racing Point a tout conçu avec ses propres observations.

"N’importe qui peut copier une monoplace, presque au millimètre près. Il faut surtout comprendre le concept. Et évidemment Mercedes ne nous informe pas, c’est interdit."

Il rappelle cependant que ces pratiques ne sont pas nouvelles.

"C’est un gros risque. Je ne sais pas si ça va payer. Il faudra voir. Mais je ne pense pas que ce que nous avons fait soit particulièrement nouveau, à savoir prendre le concept d’une équipe et l’adapter nous-mêmes, ce qui a toujours été prolifique en F1."

"Je ne pense pas que ce soit nouveau du tout. Les équipes l’ont fait et continueront à le faire. Pensez au double diffuseur, au diffuseur soufflé, les gens prennent des concepts et les transforment en leurs propres concepts. Et nous avons fait exactement la même chose."

"Ma question serait de savoir pourquoi personne d’autre ne l’a fait avant. Il semble que lorsque nous regardons la situation et que nous y repensons, nous nous disons ’mince, c’est quelque chose que nous aurions peut-être dû faire plus tôt’."

Mais adapter un tel concept, et le travail qui va avec, nécessite du budget.

"Malheureusement, nous n’avions pas les ressources nécessaires auparavant. Nous n’avions pas les gens, nous n’avions pas les fonds pour faire ce genre de projet avant. Maintenant que nous les avons, nous avons décidé de le faire."

"Nous sommes une petite équipe. Nous n’avons que 400 employés, nous ne sommes pas 1000. Nous devons nous adapter et je pense qu’en tant que petite équipe, nous voulons vraiment être dans la catégorie des ’poursuivants rapides’ que dans celle des ’équipes de pointes innovantes’, puisque les grandes équipes ont les ressources nécessaires pour le faire."

Cependant, Green confirme aussi que l’intérêt de ce concept est avant tout de passer la dernière année de la réglementation actuelle à un niveau décent, et pouvoir se concentrer sur le travail nécessaire en vue de la révolution technique qui arrive en 2021, et durant laquelle il s’attend à des ressemblances entre les monoplaces.

"Tout cela va être jeté à la fin de cette année, de toute manière. Avec toutes les nouvelles réglementations en 2021, le risque de devoir revenir en arrière était nul car il n’y a pas de retour en arrière. Tout change en 2021, avec un ensemble de règles complètement différent."

"Si vous vous inquiétez du fait que les voitures se ressemblent, vous devriez examiner le règlement 2021, parce qu’elles se ressembleront toutes et que tout le monde va converger vers une solution très rapidement, car les zones de liberté seront très limitées."

Retrouvez toutes les photos de la journée d’essais à Barcelone en cliquant ici (galerie mise à jour régulièrement).

Racing Point F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less