Drugovich accepte la pression liée à sa nationalité brésilienne

Il ne pense qu’à une arrivée en Formule 1

Recherche

Par Paul Gombeaud

8 janvier 2023 - 15:33
Drugovich accepte la pression liée à (...)

Sacré champion de Formule 2 cette saison, Felipe Drugovich n’a malheureusement pas pu trouver une place de titulaire en Formule 1 pour la saison 2023. Il a tout de même rejoint le programme de développement d’Aston Martin F1, dont il est d’ailleurs le premier membre, et il espère que cela le mènera jusqu’à son rêve.

S’il parvenait un jour à rejoindre la catégorie reine du sport automobile, Drugovich sait qu’il lui faudrait gérer une grande pression. En effet, en tant que Brésilien, il vient d’un pays qui a vu passer d’immenses talents : Emerson Fittipaldi, Nelson Piquet et bien sûr, Ayrton Senna.

Mais il se dit prêt à relever un tel défi et après avoir été présent dans le paddock d’Interlagos en fin de saison dernière, son envie de réussir n’en est que plus grande.

"C’est la première fois que j’expérimentais un Grand Prix à domicile," a déclaré le champion de F2.

"A la sortie de l’hôtel le matin, les gens me demandaient déjà des photos. C’est bon d’être Brésilien. Cela amène bien sûr de la pression, mais elle est positive et sert de motivation car les gens s’intéressent à ceux qui représentent leur pays. Et désormais, c’est à mon tour."

La meilleure option possible faute d’une place de titulaire en 2023

Drugovich est également revenu sur ce qu’il avait poussé à signer pour l’équipe britannique.

"Nous avons pris la décision autour du weekend de Zandvoort. Il y a eu de longues discussions car nous étudions toutes les possibilités qui étaient sr la table. Je ne voulais pas rater une grande opportunité car bien sûr, l’objectif est d’arriver sur la grille. Mais dès que nous avions vu que c’était impossible, la meilleure option devenait alors Aston Martin."

Avant de prendre le volant de l’AMR22 durant les EL1 d’Abu Dhabi, le Brésilien avait déjà roulé lors d’un test privé à Silverstone.

"C’était une expérience incroyable. Un rêve se réalisait. La météo n’était pas formidable, mais nous avons réussi à accomplir 300 kilomètres et j’en ai vraiment profité. Le niveau d’appuis est incroyable sur ces voitures. Et le freinage n’avait rien à voir avec le reste."

Alonso lui permettra d’en apprendre davantage sur la F1

Outre Drugovich, Aston Martin F1 a aussi recruté un grand nom pour 2023 avec Fernando Alonso. Le Brésilien a d’ailleurs hâte de travailler à ses côtés après avoir déjà échangé avec lui.

"Il n’a plus besoin d’être présenté et il a été très gentil avec moi. J’espère beaucoup apprendre de lui l’année à venir. C’est une bonne personne pour cela."

Le pilote âgé de 22 ans dit partager beaucoup d’objectifs communs avec sa nouvelle écurie.

"L’objectif principal de l’année sera d’emmagasiner autant d’expérience que possible. Je suivrai l’équipe partout pour apprendre au maximum. Piloter est bien sûr ce qu’il y a de mieux, mais participer aux réunions et ce genre de choses sera également important."

"Il y a une réelle ambition de faire fonctionner le programme réservé aux jeunes pilotes. Je suis le premier à en faire partie et l’équipe veut faire en sorte que ça marche. Je travaillerai dur pour me retrouver un jour sur la grille de départ en F1 et j’espère qu’il s’agira d’une première étape vers cet objectif."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos