Formule 1

Williams : Di Resta n’a pas fait de faute, mais il a souffert physiquement

Un remplaçant de luxe

Recherche

Par A. Combralier

30 juillet 2017 - 18:08
Williams : Di Resta n'a pas fait de (...)

Paul di Resta n’a commis aucune erreur pour sa participation surprise au Grand Prix de Hongrie. L’Ecossais n’était certes pas dans le rythme de Lance Stroll durant la deuxième moitié de la course et a fini par abandonner à quelques tours de l’arrivée. Très loin d’être ridicule, l’ancien pilote Force India a eu plus de mal en course qu’en qualifications.

« J’ai une épaule endolorie… Il fallait s’y attendre après votre première course. Ce n’était pas aussi mauvais que je le pensais… peut-être que j’aurais dû conduire un peu plus vite. Je n’avais pas pris un départ une heure avant le Grand Prix… Et j’ai trop forcé sur l’embrayage. Vous devez le mettre dans une certaine fenêtre. A la fin, j’ai fait très attention de toute façon, puisque c’est très dur de vous représenter la trajectoire de ces voitures très larges. »

« Je voulais m’assurer de finir le premier tour. Et j’ai fait de mon mieux à chaque instant. Nous avons été un peu malchanceux parce qu’avant de m’arrêter, j’ai pris un tour. »

« Je ne savais pas à quoi m’attendre. Je n’avais pas conduit une voiture avec tant d’appuis depuis très longtemps, et alors, le réveil est brutal, et vous vous retrouvez à bloquer vos pneus. J’aurais vraiment préféré aller au bout de la course mais nous avons eu une petite fuite d’huile et le moteur était nouveau pour ce week-end. Donc ils n’ont pas voulu avoir des pénalités moteur simplement pour cette raison. »

Lance Stroll a vécu une course parfaitement anonyme, coincé en milieu de tableau. Même lui s’est ennuyé au volant !

« Ce fut une course assez ennuyeuse. J’étais seul la majorité du temps, donc pas grand-chose n’est arrivé puisque nous n’avions pas le rythme pour rester avec les autres. J’ai fait tout ce que j’ai pu au premier relais pour retenir les autres gars. Ensuite, au deuxième relais, j’ai essayé de jouer l’undercut, mais je n’avais simplement pas le rythme et j’ai surchauffé trop les pneus arrière. Nous avons fini à notre position de départ, et nous nous y attendions. C’était un week-end difficile, mais nous avons hâte d’être sur d’autres types de tracé, Spa, Monza, ce devrait être mieux pour notre voiture. »

« Nous sommes à la moitié de la saison et mes sensations sont très différentes par rapport à l’Australie. A chaque course, je m’améliore un peu. Bien sûr, vous brillez plus sur des circuits où vous pouvez travailler avec la voiture, mais à chaque course j’engrange plus d’expérience et je deviens meilleur. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less