Formule 1

Un nouvel accrochage entre Ocon et Perez chez Force India

Mais avec moins de conséquences qu’à Bakou

Recherche

Par A. Combralier

30 juillet 2017 - 18:27
Un nouvel accrochage entre Ocon et (...)

L’incident est passé un peu inaperçu, mais Esteban Ocon et Sergio Perez ont une nouvelle fois frôlé la correctionnelle. Les deux monoplaces roses se sont accrochées et le Français accuse son coéquipier d’avoir endommagé sa voiture.

Ocon, après l’incident, a dû piloter une monoplace qui n’était pas aussi rapide que dans son état normal. Il conclut la course à la 9e place, derrière son coéquipier, mais devant Stoffel Vandoorne qui l’aura pris en chasse une bonne partie de l’après-midi à Budapest.

« C’était un départ un peu brouillon » témoigne Ocon. « Je ne sais pas ce que Sergio a fait mais il a probablement un peu loupé son freinage et a un peu déchiré mon fond plat, donc ç’aurait pu être pire. J’ai pu continuer mais j’ai perdu en performance. A la fin, c’est deux arrivées dans les points pour l’équipe, ce qui est formidable, vu combien le week-end était difficile pour nous. Nous pouvons partir en vacances satisfaits. J’ai résisté à la pression de Stoffel Vandoorne, donc je suis heureux du résultat final. J’ai marqué presque 50 points durant la première moitié de la saison, et nous avons une bonne marge sur les autres équipes derrière nous. »

Le Mexicain assure que la collision a aussi endommagé son aileron avant mais reconnaît que sa voiture est sortie en meilleur état du premier tour. Il est rapidement passé de la 13e place à la 8e place en se faufilant dans le peloton.

« J’ai pris un bon départ, et c’était très important pour le reste de la course. Les dommages à l’aileron avant n’ont heureusement pas trop affecté l’équilibre de la voiture, mais en général, le rythme n’était pas bon. C’est mon pire week-end de la saison en termes de vitesse. J’ai beaucoup souffert dans la voiture, donc je suis heureux de voir que nous avons marqué de bons points. Je suis très satisfait de repartir avec la 8e place. Nous sommes bien revenus. Dans l’ensemble c’est une première moitié de saison très solide et nous pouvons partir en vacances avec la satisfaction du devoir accompli. »

Bob Fernley ne veut pas rallumer une guerre des clans dans son équipe et minimise donc l’incident.

« C’était très mineur, simplement un incident au premier virage, l’un a mis un peu trop de pression sur l’autre pilote. Ils repartent tous les deux avec de bons résultats, donc il n’y a pas de problème. Avec tant de voitures dans un seul virage… Vous devez l’accepter, ça un peu coûté à Estéban mais ce n’était pas négatif. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less