Formule 1

Vettel n’aurait pas voulu de consigne pour passer Räikkönen

Wolff estime aussi que Ferrari a pris la bonne décision

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 juillet 2018 - 09:26
Vettel n’aurait pas voulu de consigne

Sebastian Vettel a soutenu la décision de son équipe de ne pas avoir imposé de consignes entre Kimi Räikkönen et lui, alors que le Finlandais était deuxième et lui troisième. Pour l’Allemand, ils ont tous les deux fait leur course et il n’y avait pas de raison de laisser passer son équipier.

"Non, pourquoi ? Max [Verstappen] a gagné parce qu’il a mérité sa victoire et n’a fait aucune erreur, c’est une belle performance de sa part. Kimi a fait aussi tout ce qu’il pouvait. J’ai essayé de les chasser tous les deux. Kimi a attaqué autant qu’il le pouvait et c’est aussi ce que j’ai fait. Nous nous sommes rapprochés mais ce n’était pas suffisant" admet-il.

Vettel est heureux de sa course, mais reconnaît que la pénalité pour avoir gêné Carlos Sainz samedi a coûté cher : "C’était une bonne course mais ça aurait pu être mieux sans la pénalité au départ. Je suis satisfait du podium mais il y avait un peu mieux à faire."

Toto Wolff a également salué l’absence de consignes chez Ferrari : "Nous ne l’aurions pas fait non plus donc je ne suis pas surpris de ce qu’a fait Ferrari. Ce n’est que juillet et ce serait cruel d’utiliser des consignes."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less