Formule 1

Steiner ne sait pas ce qui a remis Grosjean dans le droit chemin

Il espère que le pilote lui-même le sait

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er novembre 2018 - 09:24
Steiner ne sait pas ce qui a remis (...)

Günther Steiner estime que Romain Grosjean s’est très bien rattrapé, après un début de saison compliqué, mais le directeur de Haas est incapable de savoir ce qui a changé dans l’approche de son pilote pour parvenir à ce résultat. Selon lui, le plus important est que le Français le sache lui-même.

"Je pense qu’on l’a tous vu" explique Steiner. "Si vous regardez après cela, il est allé 11 fois consécutives en Q3, ça ne lui était jamais arrivé. C’est une réussite pour une équipe comme la nôtre. On me l’a dit lors de la dernière course, c’est une vraie réussite."

"Quelque chose a changé pour lui, je n’ai pas encore compris quoi. J’espère juste qu’il a compris pour ne pas changer de nouveau. Nous en parlons ouvertement et je pense qu’il a le contrôle. J’espère que ça restera comme ça."

Il admet que Haas a regardé d’autres options pour ses pilotes en 2019, mais n’a finalement engagé aucune négociation avant de prolonger Grosjean : "Evidemment on regarde à côté. On est obligé de regarder à côté car si ça continue comme ça, ce n’est pas bon non plus pour lui".

"Parfois, c’est seulement parce que l’équipe veut changer, parfois le pilote stagne ou ne va nulle part au sein de l’équipe, ou il n’est pas motivé. Il a alors besoin de nouveau challenges. On se dit qu’on devrait peut-être regarder ailleurs, et j’ai parlé avec beaucoup de gens, et ils viennent et me parler, parce qu’avec une voiture comme ça, beaucoup de gens veulent vous parler."

Au final, Steiner n’a pas eu besoin de chercher plus loin, avec le retour en forme du Français : "Je suis toujours sérieux quand je parle avec des gens, je ne leur fais pas perdre leur temps, mais nous ne sommes jamais entrés en négociation avec quelqu’un. Je pense qu’il s’est repris au bon moment. Encore une fois, notre but était de le garder avec nous pour des raisons évidentes, la stabilité vaut énormément dans le sport. Et dieu merci, ça a fini comme ça."

expand_less