Formule 1

Smedley : Il faudra changer quelque chose en 2016

Course anonyme de Williams à Monaco

Recherche

Par

24 mai 2015 - 19:00
Smedley : Il faudra changer quelque (...)

Williams est probablement la grande perdante de ce Grand Prix de Monaco. En effet, les monoplaces de Grove ont semblé aux abonnés absent pendant toute la course, après des qualifications désastreuses et quelques déboires pour Felipe Massa, 15e derrière Valtteri Bottas.

«  Un week-end plutôt difficile, déclare Rob Smedley, directeur de la performance, où nous n’étions pas du tout là où nous aurions dû nous trouver. À Monaco, si les qualifications se passent mal, c’est à moitié cuit, et nous savions donc qu’inscrire des points allait s’avérer difficile. La course n’a pas été fabuleuse pour nous, mais nous n’allons pas trop nous appesantir. Nous devons nous pencher sur la voiture et voir ce qui n’a pas été ici au niveau de la performance et des réglages. Nous ne pouvons pas nous permettre de revenir en 2016 et livrer la même prestation. Il va maintenant nous falloir nous concentrer sur les trois prochaines courses, à commencer par le Canada où nous espérons revenir plus forts grâce à de bonnes améliorations qui devraient arriver bientôt. »

Grise mine également du côté des pilotes Williams.

« Un rude week-end, et même pire en course, déclare Bottas. Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour décrocher quelques points, mais avec notre rythme du jour, c’était impossible. Nous avons essayé une stratégie à deux arrêts mais ça n’a pas bien fonctionné avec la voiture de sécurité qui s’est invitée au mauvais moment. Il y a fort peu d’aspects positifs à tirer de ce week-end, mais nous allons pouvoir apprendre plein de choses quant aux raisons pour lesquelles nous avons autant lutté. Nous savons que la voiture est toujours bonne et les prochaines courses devraient nous permettre de faire étalage de nos véritables performances. »

« Aujourd’hui fut une journée très frustrante et une course à oublier, estime pour sa part Massa. C’était fini pour moi dès le premier virage avec une voiture qui m’a poussé, ce qui m’a laissé avec un pneu et l’aileron avant endommagés. L’arrêt que j’ai ainsi dû observer dans le premier tour m’a relégué à l’arrière du peloton et j’ai passé le restant de la course à guetter les drapeaux bleus. La voiture n’a pas fait montre de sa performance habituelle mais nous savons que les circuits du Canada et d’Autriche sont plus cléments avec notre monoplace, et nous devrions de nouveau nous battre à l’avant. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less