Formule 1

Red Bull pourrait libérer Sainz si...

Et seulement si une "vraie" équipe de pointe le voulait

Recherche

Par Elisabeth Nay

11 avril 2017 - 14:02
Red Bull pourrait libérer Sainz (...)

Malgré son contrat actuel le liant à Red Bull, Carlos Sainz serait libéré de ses engagements dans le cas où Ferrari frapperait à sa porte. C’est ce que révèle Helmut Marko, responsable de la filière jeunes.

Le pilote Toro Rosso avait été bloqué l’an dernier par son employeur pour signer chez Renault, alors que l’équipe au Losange était très intéressée pour avoir l’Espagnol dans ses rangs.

Marko révèle que ce n’est pas libérer Sainz qui est un problème, mais bien une toute autre chose.

"Nous ne l’avons pas libéré de son contrat pour le laisser aller chez Renault, parce que nous n’avons pas vu cela comme un avancement pour lui’ affirme-t-il.

"S’il y avait eu une vraie demande, de la part de Ferrari par exemple, nous aurions discuté avec Ferrari. Mais ça n’a pas été le cas. La seule qui a demandé Carlos, c’est Renault. Et comme nous pouvons le voir, c’est une bonne chose que Sainz n’ait pas atterri chez Renault et qu’il soit resté chez Toro Rosso."

Marko se réfère en effet à la compétitivité des monoplaces de ces deux équipes en début de saison... sans penser au moyen terme. Et l’Autrichien se garde bien de dire, pour l’instant, ce que Red Bull compte bien faire de Sainz.

« Comme le veut la tradition, nous pensons à l’année suivante seulement après la pause estivale. »

Si jamais Carlos Sainz et Daniil Kvyat étaient conservés pour la saison 2018 au sein de l´équipe de Faenza, ce serait alors la 4e année en pour l’Espagnol et la 5e année pour le Russe, ce qui serait pour des pilotes de l’équipe "Junior" plus qu’inhabituel : cela n’est jamais arrivé par le passé. Les pilotes Toro Rosso ont toujours été promus ou remerciés, au pire au bout de leur troisième année.

Pour Marko, cela démontre le changement qui est en train de s’opérer dans l’équipe italienne.

« Lorsqu’un tout jeune pilote arrive, cela a toujours signifié que c’était un handicap pour Toro Rosso. C’est pourquoi nous avons consciemment laissé les deux pilotes actuels en place. L’équipe doit performer. Pour avoir de la stabilité, les deux pilotes sont restés. »

« Toro Rosso est une très bonne équipe de milieu de peloton. Il ne peut y avoir mieux qu’une proposition de Ferrari ou de Mercedes. Et je n’y crois pas, parce que les noms d’Alonso et de Vettel sont déjà sur le tapis pour 2018. Si jamais une proposition venait de leur part, nous pourrions en parler. »

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less