Formule 1

Pirelli répond à Helmut Marko

Hembery n’aime pas qu’on critique la qualité de ses pneus

Recherche

Par

4 juillet 2012 - 11:41
Pirelli répond à Helmut Marko

Paul Hembery, le patron de Pirelli Motorsport, a riposté aux propos tenus par certaines personnes du paddock qui qualifient de "loterie" la saison 2012 de Formule 1 en raison des pneumatiques et d’une soi-disante qualité inégale des gommes amenées par Pirelli.

La rumeur a grondé dans le paddock et Helmut Marko, le responsable du sport automobile chez Red Bull, a admis la semaine dernière qu’il soupçonnait qu’il y ait des « sérieuses différences » entre ce qui devrait être des jeux de pneumatiques identiques pour tout le monde. Bien sûr, Paul Hembery a rejeté cette théorie comme quoi le manufacturier italien pourrait délibérément jouer sur la qualité de ses gommes afin de secouer les résultats.

« Nous ne décidons pas de comment les pneus sont distribués aux équipes. C’est un processus qui se fait au hasard », a insisté Hembery dans les colonnes de El Confidencial.

Mais qu’en est-il de la suggestion plus réaliste que tous les pneus ne pourraient pas forcément être de la même qualité. « La possibilité est très faible en raison de notre contrôles de qualité », a répondu le Britannique. « Chaque pneu peut être tracé depuis le jour où il a été fabriqué pour retrouver le processus, les ingrédients etc. En termes de constance, nous avons les systèmes les plus avancés au monde de contrôle qualité ».

De plus, Paul Hembery a précisé que jamais personne dans le paddock ne s’était plaint formellement d’une quelconque différence de qualité. « Je n’ai jamais reçu d’observation en ce sens d’une équipe ou quoi que ce soit indiquant un problème avec la constance des pneus », a-t-il ajouté. « En fait, nous n’avons eu que des compliments. C’est tout ce que je peux dire à moins que quelqu’un nous montre quelque chose que nous puissions examiner ».

Et lorsqu’on parle à Hembery du fait que certains pilotes se sont plaints devant la presse, l’Anglais riposte : « Nous recevons des rapports de chaque pilote et chaque équipe après chaque course. Personne n’a fait de commentaire. Nous ne pouvons pas résoudre les problèmes que personne ne nous pose ».

« L’erreur humaine peut toujours se produire bien sûr, mais nous avons des systèmes très évolués de contrôle. Il y a non seulement les rayons X mais aussi d’autres dont je ne peux pas parler car ils sont top secret. Tout ce que je peux dire, c’est que la qualité est exemplaire. En fait, nous n’avons eu aucun problème avec nos pneus alors que nous sommes encore nouveau en F1 », a terminé le patron de Pirelli Motorsport.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less