Formule 1

Hamilton remporte son bras de fer avec Rosberg

Une course magnifique à Bahreïn

Recherche

Par D. Thys

6 avril 2014 - 18:47
Hamilton remporte son bras de fer (...)

La nuit commence à tomber sur le circuit de Sakhir à quelques instants du départ du Grand Prix de Bahreïn, troisième manche du championnat 2014 de F1 et 900e Grand Prix de l’histoire de la F1.

A l’extinction des feux, Lewis Hamilton prend un départ parfait et s’engouffre en tête dans le premier virage. Nico Rosberg a dû s’incliner alors que derrière, Magnussen accroche Raikkonen (comme à Sepang) et Vergne est lui aussi accroché par Pastor Maldonado. Le Français crève un pneu et doit rentrer.

Le classement au deuxième passage : Hamilton, Rosberg, Massa, Perez, Bottas, Button, Alonso, Hulkenberg, Raikkonen, Vettel, Magnussen, Ricciardo, Kvyat, Gutiérrez, Maldonado, Bianchi, Ericsson, Grosjean, Kobayashi, Sutil, Chilton et Vergne.

Adrian Sutil s’arrête déjà dans le 8e tour pour changer ses pneus. Bottas, Kvyat, Bianchi s’arrêtent au 11e tour, Ericsson, Chilton au 12e, Alonso, Gutiérrez au 13e, Massa, Raikkonen, Grosjean au 14e, Magnussen au 15e, Hulkenberg, Kobayashi, Vergne, Sutil au 16e, Perez, Vettel au 17e, Button au 18e.

Pendant ce temps, Adrian Sutil et Jules Bianchi s’accrochent et le Français a dû rentrer avec un pneu crevé. Plus important encore, Rosberg est revenu sur Hamilton et l’a dépassé dans le 18e tour, mais Hamilton ne s’est pas laissé faire en lui fermant la porte avec beaucoup d’autorité. Rosberg se plaint à la radio de l’agressivité de son équipier…

Rosberg attaque à nouveau son équipier dès le tour suivant, mais Hamilton repasse devant ! Belle bataille.

Ricciardo change ses pneus au 19e tour, Hamilton, Vergne, Maldonado au 20e. Chez Mercedes, Hamilton et Rosberg sont remonté en piste avec des pneus différents : tendres pour Hamilton et durs pour Rosberg. Mercedes a probablement choisi de faire ça pour éviter que les deux pilotes finissent par s’accrocher en piste…

Le classement au 24e passage : Hamilton, Rosberg (+6”), Bottas, Massa, Hulkenberg, Perez, Alonso, Button, Vettel, Raikkonen, Ricciardo, Magnussen, Kvyat, Grosjean, Gutiérrez, Maldonado, Kobayashi, Chilton, Ericsson et Bianchi.

Bottas, Magnussen changent leurs pneus au 27e tour, Gutiérrez au 28e, Massa, Alonso, Grosjean au 29e, Raikkonen au 34e.

En tête de la course, Lewis Hamilton a 8”4 d’avance sur son équipier et 35e 2 sur Sergio Perez qui a Nico Hulkenberg sur ses talons. Suivent Button, Vettel, Ricciardo, Massa et Raikkonen.

Perez et Vettel s’arrêtent au 35e tour. Il y a des batailles à tous les niveaux, sauf pour les deux premières places qui se joueront en fin de course, selon les stratégies différentes choisies pour les deux pilotes Mercedes.

Massa, Magnussen s’arrêtent au 39e tour, Maldonado, Kvyat au 40e, mais quelques secondes plus tard, Gutiérrez et Maldonado s’accrochent. La Sauber fait une toupie sur elle-même dans les air et retombe lourdement sans blesser le pilote mexicain. La voiture de sécurité entre en action. Maldonado recevra un stop and go quelques minutes plus tard.

Tout le monde en profite pour changer ses pneus et ce qui est le plus intéressant, c’est qu’il n’y a plus aucun écart entre Hamilton et Rosberg, mais le deuxième a des pneus tendres alors que le premier a été obligé de prendre des gommes dures.

Le classement au 44e tour derrière la voiture de sécurité : Hamilton, Rosberg, Perez, Hulkenberg, Button, Vettel, Ricciardo, Massa, Bottas, Alonso, Raikkonen, Kvyat, Grosjean, Maldonado, Kobayashi, Chilton et Bianchi.

La course est relancée quelques minutes plus tard et il reste 11 tours à faire. Rosberg attaque immédiatement Hamilton, mais ce dernier résiste. Rosberg attend que l’utilisation du DRS soit à nouveau autorisé et il repasse à l’attaque mais Hamilton résiste encore et toujours malgré ses pneus durs.

Les Mercedes échangent leur position en tête de la course plusieurs fois, mais Hamilton a toujours le dernier mot et il l’aura jusqu’au drapeau à damier. Un peu plus loin dans le classement, Jenson Button abandonne en vue de l’arrivée.

Lewis Hamilton remporte donc sa deuxième victoire de la saison, mais il s’en est fallu d’un cheveu dans cette course folle à la victoire et aux places d’honneur. Il y a eu des duels à tous les étages, surtout entre équipiers.

Nico Rosberg termine sur la deuxième marche du podium et Sergio Perez sur la troisième.

Suivent pour les points : Ricciardo, Hulkenberg, Vettel, Massa, Bottas, Alonso et Raikkonen.

Pos.PiloteEquipeEcartArrêts
01 Lewis Hamilton Mercedes AMG 57 laps - 1h39m42.743s 2
02 Nico Rosberg Mercedes AMG +1.085 2
03 Sergio Perez Force India Mercedes +24.067 2
04 Daniel Ricciardo Red Bull Renault +24.489 2
05 Nico Hulkenberg Force India Mercedes +28.654 2
06 Sebastian Vettel Red Bull Renault +29.879 2
07 Felipe Massa Williams Mercedes +31.265 3
08 Valtteri Bottas Williams Mercedes +31.876 3
09 Fernando Alonso Ferrari +32.595 3
10 Kimi Raikkonen Ferrari +33.462 3
11 Daniil Kvyat Toro Rosso Renault +41.342 3
12 Romain Grosjean Lotus Renault +43.143 3
13 Max Chilton Marussia Ferrari +59.909 3
14 Pastor Maldonado Lotus Renault +62.803 4
15 Kamui Kobayashi Caterham Renault +87.900 2
16 Jules Bianchi Marussia Ferrari +1 lap 5
17 Jenson Button McLaren Mercedes +2 laps 3
18 Kevin Magnussen McLaren Mercedes DNF 3
19 Esteban Gutierrez Sauber Ferrari DNF 2
20 Marcus Ericsson Caterham Renault DNF 2
21 Jean-Eric Vergne Toro Rosso Renault DNF 3
22 Adrian Sutil Sauber Ferrari DNF 3
expand_less