Formule 1

Diffuseurs soufflés et bosses ne font pas bon mariage

Button et Webber sont conscients du problème

Recherche

Par D. Thys

29 mai 2011 - 10:12
Diffuseurs soufflés et bosses ne (...)

Ils sont nombreux à penser que la sécurité devrait être améliorée à la chicane du circuit de Monaco. C’est en effet à cet endroit que Nico Rosberg et Sergio Perez sont passés hier à deux doigts d’un accident dramatique.

Jenson Button est probablement celui qui était le plus conscient du danger à cet endroit puisque lui-même y avait été accidenté en 2003, ce qui l’avait empêché de prendre le départ de la course. Karl Wendlinger avait aussi été accidenté dans cette chicane en 1994 et cet accident lui avait occasionné un important traumatisme crânien.

"Les voitures ont beaucoup progressé sur le plan de la sécurité depuis l’accident de Karl Wendlinger et les barrières ont été reculées depuis mon propre accident," commente Jenson Button. "Il reste toutefois quelques endroits, celui-ci est d’ailleurs le principal, où nous aimerions être plus en sécurité afin d’apprécier la compétition lorsque nous venons ici. C’est un virage très délicat et il est difficile d’imaginer ce que nous pourrions trouver comme solution, mais il faut que nous y regardions à deux fois."

Button explique ensuite qu’il a bien remarqué que les voitures avaient tendance à se déporter subitement sur la droite au freinage de la chicane à cause des ondulations sur la piste. Ce problème est d’autant plus grand pour les voitures qui soufflent dans leur diffuseur et qui roulent avec peu d’essence à bord.

"C’est lorsque vous touchez la pédale des freins que vous ressentez cela immédiatement. Le train arrière devient très léger et c’est encore plus problématique cette saison avec les diffuseurs soufflés qui sont présents sur de nombreuses voitures. Lorsque le train arrière s’allège de cette façon, vous devenez un passager dans votre propre voiture," ajoute Button.

Mark Webber est lui aussi conscient du problème. "Il y a une bosse là et si vous avez un problème avec le train arrière, vous n’avez pratiquement plus aucune possibilité de récupérer la situation."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less