Formule 1

Alonso l’assure, son départ n’est pas un signe que la F1 est malade

Il avait juste envie de relever d’autres défis

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 novembre 2018 - 13:52
Alonso l'assure, son départ n'est pas (...)

De nombreuses voix se sont élevées contre la Formule 1 suite au départ de Fernando Alonso, qui va prendre sa retraite après le GP d’Abu Dhabi.

Beaucoup d’acteurs et observateurs ont estimé que la discipline était malade suite à cette annonce. L’Espagnol lui-même l’assure, ce n’est en rien une fronde contre la F1 de sa part, c’est simplement une manière pour lui de tourner la page après pratiquement 20 saisons dans la discipline.

"Non, je pense que c’est une erreur que beaucoup de personnes tirent de cette décision" avoue l’Espagnol lui-même. "Je l’ai expliqué très clairement dans ma déclaration : j’arrête la F1 car il y a de plus gros défi en dehors de la F1 que ceux que je peux avoir ici."

Il réitère ses propos, c’est simplement qu’il arrive près des 40 ans et qu’il souhaite désormais aller relever d’autres défis : "Ce n’est pas parce que je ne gagne pas ici, j’aurais pu signer pour une équipe compétitive, peut-être pas dans le top 2, mais peut-être dans le top 3. Mais je dis non car je suis arrivé en F1 il y a 17 ans, j’ai gagné deux titres. J’ai gagné plus de courses que je l’aurais rêvé quand je suis arrivé là, et cette partie de ma carrière est terminée, c’était un succès."

"J’ai coché cette case, j’ai besoin d’aller en cocher d’autres, c’est la seule raison. Si j’avais seulement fait cinq ou six saisons en F1 et que j’avais encore beaucoup d’énergie, je resterais quels que soient les résultats, mais après 17 ans ici, je pense que c’est le moment."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less