24H du Mans Virtuelles : Verstappen tacle ’un spectacle de clowns’

Il a effectué un ragequit et ne veut plus y participer

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 janvier 2023 - 20:05
24H du Mans Virtuelles : Verstappen (...)

Les 24 Heures du Mans Virtuelles ont eu lieu ce week-end, et Max Verstappen n’en est pas ressorti satisfait. Pourtant, son équipe, Team Redline, a remporté la course au classement général avec le prototype numéro 2.

En GTE, c’est l’équipe eSport de Romain Grosjean, R8G Racing, qui s’est imposée. Mais l’épreuve a été marquée par de nombreux bugs, qui ont contraint à l’interruption de la course.

La direction de course a révélé qu’il s’agissait de brèches de sécurité, mais le bug généralisé est arrivé à deux reprises en même temps que la pluie, qui a été désactivée pour la deuxième partie de la course.

Mais de nombreux bugs ont touché des voitures plus ou moins nombreuses. Ainsi, Verstappen a connu une déconnexion en même temps qu’un autre pilote près de qui il se trouvait en piste, alors qu’il était en tête au classement général.

Quand cela se produit, la direction de course pouvait décider de retirer le tour de retard d’un pilote, à condition qu’au moins quatre pilotes aient été déconnectés en même temps. C’était arrivé à plusieurs pilotes auparavant, et les équipages avaient récupéré le tour perdu.

Mais quand c’est arrivé au Néerlandais, la direction de course a réfuté l’idée d’un bug, pourtant évidente, et a décidé de ne pas lui redonner son tour de retard. Mécontent de cette décision, le champion du monde de F1 a "ragequit" l’épreuve et a décidé de ne plus y participer.

Un "déshonneur" pour toute une communauté

La plateforme utilisée est celle de Motorsport Games, qui se base sur le moteur graphique et physique du jeu rFactor 2. Or, Verstappen estime que c’est impossible de faire une course normale sur ce support. Dans la conversation Discord de l’organisation, il a fait part de son énervement.

"Je ne vais écrire cela qu’une fois, ça sera peut-être effacé, mais je m’en fous" a-t-il écrit. "Après 5 mois de préparation pour se battre pour un titre. Après deux mois de préparation pour Le Mans, c’est ce qu’on obtient."

"C’est un déshonneur pour la communauté du simracing et pour toutes les grandes marques et les pilotes impliqués. Ca a ramé toute la course. Il y a eu deux drapeaux rouges, à cause d’attaques, dites-vous. Mais il y a aussi eu des gens qui se déconnectaient."

"Certains ont récupéré leur tour de retard, d’autres non, tout ça à cause de cette règle stupide de quatre voitures. Comment voulez-vous vous reposer sur les règles quand vous ne pouvez même pas contrôler vos serveurs de merde ?"

"Ce n’est pas la première fois que nous faisons ça. J’ai été déconnecté lors de 3 des 4 événements. On pourrait penser qu’après la première ou la deuxième fois, vous auriez appris. Mais c’est juste un désastre."

Verstappen veut un changement de plateforme

Et de confirmer qu’il ne veut plus être de la partie si la plateforme n’évolue pas. Il est probable qu’il souhaite que la course se tienne à l’avenir sur la plateforme iRacing, qui avait organisé de nombreux événements sans problèmes pendant les confinements du Covid.

Motorsport Games a reçu plusieurs critiques pour sa gestion des différentes plateformes de jeux vidéo. En effet, la franchise NASCAR que la marque possède a tourné à la catastrophe, et elle a interdit l’exploitation de l’IndyCar sur d’autres jeux depuis qu’elle a la licence. Ses nombreux jeux (IndyCar, BTCC, WEC) se font attendre avec une certaine crainte.

"L’organisation du Mans devrait vraiment réfléchir à ce qu’elle veut pour l’avenir. Car faire cela sur cette plateforme est juste un spectacle de clowns. Je n’y participerai plus jamais et c’est à cause de votre incompétence."

"J’espère que beaucoup d’autres suivront et qu’on pourra construire quelque chose de bien ailleurs. Car nous tous, les équipes, les marques et les pilotes, méritons cela."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos