Motorsport

Retour gagnant pour Michelin

au Rallye de Monte-Carlo

Recherche

Par Olivier Ferret

27 janvier 2011 - 13:37
Retour gagnant pour Michelin

Michelin a remporté l’édition du centenaire du Rallye Monte-Carlo. Nos partenaires occupent les dix premières places du classement final.

Michelin n’avait plus disputé officiellement le Rallye Monte-Carlo depuis 2005. Cette année, pour le 100e anniversaire du doyen des rallyes, Michelin était de retour aux côtés de ses partenaires Peugeot, Skoda, Proton engagés en Intercontinental Rally Challenge.

Les pneumatiques MICHELIN équipaient également une centaine d’équipages amateurs parmi les 120 concurrents autorisés à prendre le départ de Valence pour un parcours exigeant à travers l’Ardèche, le Vercors et l’arrière-pays niçois. Si les conditions météo furent en majorité clémentes, la neige tombée subitement sur le Massif du Vercors a chamboulé le classement général.

Une fois de plus, les choix des pneumatiques furent déterminants dans le résultat final. Avec une gamme de pneus compétition-client complète, nos partenaires avaient le choix entre trois types de pneus - sols secs, sols humides et neige/verglas – chacun déclinés en différentes gommes et cloutages. Plus de 4000 pneus ont été acheminés sur le terrain.

Après une première étape disputée sur des routes sèches, la Skoda/MICHELIN du Champion IRC en titre Juho Hanninen pointait en tête. Mais en milieu de deuxième étape, la neige s’est mise à tomber du côté de Vassieux en Vercors. Au parc d’assistance de Valence, le Champion de France Bryan Bouffier (Peugeot/MICHELIN) et le vainqueur du Monte-Carlo 1994 François Delecour (Peugeot/MICHELIN) ont alors opté pour des pneus neige cloutés. En quelques minutes, une dizaine de centimètres de neige recouvrait les routes du Vercors. Bouffier et Delecour se hissèrent en tête du Rallye Monte-Carlo.

A l’issue de la célèbre Nuit du Turini, le pilote Peugeot France Bryan Bouffier (32 ans) a remporté le Rallye Monte-Carlo 2011 et offert une 21e victoire au groupe Michelin en Principauté depuis la création du Championnat du monde en 1973.

Michelin monopolise le top-10 final avec deux constructeurs différents (Peugeot, Skoda) et occupe le top-5 de la catégorie 2-roues motrices où la concurrence entre manufacturiers de pneumatiques est très relevée.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less