Motorsport

Mathieu Arzeno fait le show

Monte-Carlo Clio R3 - 1ere etape

Recherche

Par Franck D.

20 janvier 2010 - 21:01
Mathieu Arzeno fait le show

Près de 145 km chronométrés avec quatre épreuves spéciales étaient au programme de cette première journée du Rallye Monte-Carlo. Dès les premiers instants, Mathieu Arzeno se montrait très à son aise en Clio R3 European Trophy. Avec trois meilleurs temps au compteur et une 13e place au général, il se présentait ce soir à Valence avec 1 minute 40 d’avance sur l’Italien Matteo Gamba. Le vainqueur du Clio R3 European Trophy 2009, Kris Princen, occupait le troisième rang. Tout en restant prudent, le Belge délogeait Jan Cerny du podium provisoire lors de la dernière spéciale du jour.

Après l’abandon de Robert Kubica la veille, Éric Mauffrey (courroie accessoires) et Giusepe Freguglia (sortie de route) capitulaient à leur tour aujourd’hui.

Mathieu Arzeno – Renault Clio R3 nr 38 : « Le moment le plus difficile de la journée a été la deuxième spéciale, où nous avons fait deux tête à queue. Je ne sentais pas bien les freins, mais nous avons trouvé la solution. Lors de la deuxième boucle, la voiture allait très bien. Il y avait beaucoup de brouillard dans la dernière spéciale, il fallait se concentrer à 200 % sur les notes, que mon copilote m’a parfaitement annoncé. Demain je connais les routes, je sais donc à quoi m’attendre. »

Matteo Gamba – Renault Clio R3 nr 48 : « Quel rallye ! La première spéciale, avec du brouillard, de la glace et de la neige rajoutée par les spectateurs, c’était sportif… Je suis dans le rythme, j’engrange de l’expérience. Il ne faut pas se tromper dans le choix des pneus, c’est intéressant. J’ai principalement roulé en Italie, je découvre donc actuellement le niveau international. »

Kris Princen – Renault Clio R3 nr 36 : « Nous avons fait de bons choix aujourd’hui, aussi bien en terme de réglages que de pneumatiques. Nous sommes prudents et nous allons encore l’être demain. À l’arrivée de chaque spéciale, je me réjouis d’être toujours là. C’est un rallye où il faut survivre ! »

Jan Cerny – Renault Clio R3 nr 40 : « Cela avait bien débuté, mais un mauvais choix de pneumatiques m’a fait perdre beaucoup de temps dans la dernière spéciale du jour. J’avais des pneus pluie usagés, il aurait fallu des slicks. De plus, je n’étais pas en confiance dans le brouillard. »

Thomas Barral – Renault Clio R3 nr 35 : « Nous n’avons pas opté pour les bons réglages ce matin, avec une auto trop souple. On a rectifié le tir et ça allait bien lors de la deuxième boucle. J’ai beaucoup aimé la dernière spéciale dans le brouillard, où il fallait piloter en se focalisant sur les notes. »

Pierre Campana – Renault Clio R3 nr 35 : « Nous avons voulu être prudents, en optant pour des régalages typés neige et des pneus cloutés ce matin. Ce n’était absolument pas ce qu’il fallait faire, c’était même dangereux à certains moments. Nous faisons une mauvaise opération, mais nous avons encore largement le temps de nous refaire. Nous avons grillé notre joker et à partir de demain il va falloir hausser le rythme pour revenir sur le groupe de tête. »

Classement – Étape 1 :

1. Mathieu Arzeno (FRA) – Romain Roche (FRA) : 1h39’58’’9
2. Matteo Gamba (ITA) – Emanuele Inglesi (ITA) : + 1’40’’3
3. Kris Princen (BEL) – Eddy Smeets (BEL) : + 2’29’’7
4. Jan Cerny (CZE) – Pavel Kohout (CZE) : + 2’21’’3
5. Thomas Barral (FRA) – Sabrina Seux (FRA) : + 3’31’’1
6. Pierre Campana (FRA) – Sabrina de Castelli (FRA) : + 3’52’6
7. Simone Campedelli (ITA) – Danilo Fappani (ITA) : + 4’41’’6
8. Jean-Michel Raoux (FRA) – Céline Charbonnier (FRA) : + 7’04’’0
9. Christophe Fontaine (FRA) – Yvon Colas (FRA) : + 12’08’’0
Ab. Giuseppe Freguglia (ITA) – Gabriele Falzone (ITA) : ES3 – Sortie de route
Ab. Eric Mauffrey (FRA) – Gaetan Houssin (FRA) : ES1 - Mécanique
Ab. Robert Kubica (POL) - Jakub Gerber (POL) : Prologue – Mécanique

keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less