Motorsport

Hungaroring, Course 1 : Arthur Pic vainqueur

Coletti et Quaife-Hobbs grimpent sur le podium avec lui

Recherche

Par Camille Komaël

26 juillet 2014 - 16:59
Hungaroring, Course 1 : Arthur Pic (...)

Suite au drapeau rouge causé par la sortie de piste de Kevin Magnussen au premier virage, lors de la troisième partie de la séance de qualifications, le départ de la course de GP2 a été retardé de dix minutes. Le soleil est de retour sur le Hungaroring et il fait 26 °C dans l’air, avec une piste qui frôle les 40 °C.

Nasr et Dillmann en première ligne patinent au départ et ne s’élancent pas de manière idéale, au contraire de Jolyon Palmer qui bondit et se place derrière eux au premier virage. Nasr et Dillmann sont côte à côte, c’est le Brésilien qui prend l’avantage, en étant à l’extérieur. Un tour plus tard, Palmer dépasse Dillmann au premier virage. L’Alsacien est bien plus lent et un peloton se forme derrière sa Caterham, mais son premier poursuivant, Vandoorne, ne parvient pas à trouver l’ouverture.

Coletti et Leal sont côte à côte et se touchent : Leal doit abandonner tandis que la voiture de Coletti semble touchée également. Quelques instants plus tard, Richelmi et Sato s’accrochent : la DAMS du Monégasque file s’encastrer dans les pneus et la Safety Car entre en action. Plusieurs pilotes, dont Marciello et Pic, en profitent pour s’arrêter aux stands.

Lorsque la voiture de sécurité rentre aux stands, le peloton derrière Dillmann est retardé un tour entier quand Binder, à un tour, ne s’écarte pas de la trajectoire. Cela a permis à Nasr et Palmer de se construire une bonne avance.

Raffaele Marciello, premier pilote parmi ceux qui se sont déjà arrêtés pour changer de pneus, écope d’un drive through pour vitesse excessive dans la voie des stands. Devant, Palmer est plus rapide que Nasr et met la pression sur le Brésilien, qui est son principal concurrent pour le titre.

Mi-course

Après quelques tours de relâchement, Palmer est de retour dans les échappements de Nasr, mais il ne trouve pas l’ouverture. A 15 tours de l’arrivée, Cecotto Jr est le premier de la deuxième vague d’arrêts aux stands à s’arrêter, mais il a un problème aux stands et sa Trident ne repart pas. le Vénézuélien, qui était dans les points, est logiquement frustré.

Deux tours plus tard, Palmer tente sa chance au premier virage, mais Nasr lui tient tête et les deux pilotes restent côte à côte sur les premiers virages. Le Brésilien garde l’avantage ! Il s’arrête aux stands le tour suivant, mais ressort derrière neuf pilotes qui se sont déjà arrêtés, Pic en tête.

C’est pire encore pour Dillmann, qui ressort des stands derrière Marciello, qui a pourtant eu une pénalité ! Jolyon Palmer réagit et s’arrête aux stands le tour d’après : il ressort juste devant Nasr, mais le Brésilien le passe immédiatement.

Un tour plus tard, c’est reparti entre les deux leaders du championnat !! Palmer prend l’aspiration derrière Nasr et le duel se poursuit sur plusieurs virages : somptueuse bataille entre le Britannique et le Brésilien. Cette fois, Palmer passe.

A huit tours du drapeau à damiers, Berthon et Canamasas sont en lutte dans les points et ils s’accrochent. La Safety Car ressort, et Vandoorne s’arrête enfin aux stands. Rio Haryanto était deuxième quand, soudain, sa roue arrière gauche s’échappe ! L’Indonésien est contraint à l’abandon.

La voiture de sécurité reste plusieurs tours en piste, car l’ambulance doit évacuer un Canamasas probablement sonné par le choc contre les barrières. Alors qu’il restait 5 tours, cela passe au chrono et il ne reste finalement qu’un tour au moment où le leader de la course Pic passe sur la ligne.

Les pilotes en pneus frais essaient de remonter et Palmer dépasse Abt, alors que Nasr a plus de mal à faire de même. Arthur Pic s’impose pour la première fois en GP2, devant Stefano Coletti et Quaife-Hobbs.

Au pied du podium, on trouve Izawa, suivi de près par Palmer. Abt est sixième devant Nasr et Marciello. L’Italien s’élancera en pole demain. Enfin, Vandoorne et Berthon prennent les derniers points.

PosPiloteEquipeTemps
1. Arthur Pic Campos Racing 35 tours - 1h00m18.627
2. Stefano Coletti Racing Engineering + 2.787
3. Adrian Quaife-Hobbs Rapax + 3.151
4. Takuya Izawa ART Grand Prix + 3.661
5. Jolyon Palmer DAMS + 3.828
6. Daniel Abt Hilmer Motorsport + 5.111
7. Felipe Nasr Carlin + 5.190
8. Raffaele Marciello Racing Engineering + 5.954
9. Stoffel Vandoorne ART Grand Prix + 6.213
10. Nathanaël Berthon Venezuela GP Lazarus + 7.038
11. Tom Dillmann EQ8 Caterham Racing + 7.605
12. Marco Sorensen MP Motorsport + 8.102
13. Simon Trummer Rapax + 8.398
14. Mitch Evans RT RUSSIAN TIME + 8.756
15. Conor Daly Venezuela GP Lazarus + 11.641
16. Daniel De Jong MP Motorsport + 13.436
17. André Negrao Arden International + 14.224
18. Artem Markelov RT RUSSIAN TIME + 15.944
19. Jon Lancaster Hilmer Motorsport + 16.066
20. Rene Binder Arden international + 1 tour
21. Rio Haryanto EQ8 Caterham Racing DNF
22. Sergio Canamasas Trident DNF
23. Johnny Cecotto Trident DNF
24. Kimya Sato Campos Racing DNF
25. Stéphane Richelmi DAMS DNF
26. Julian Leal Carlin DNF

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less