Motorsport

Castellet, Course 2 : Citroën toujours, Lopez encore

L’Argentin signe sa deuxième victoire de la saison

Recherche

Par

20 avril 2014 - 17:57
Castellet, Course 2 : Citroën toujours,

Après une nouvelle averse ayant arrosé le circuit du Castellet en milieu d’après-midi, la piste n’est pas sèche lorsque les voitures rejoignent la grille de départ. Avec l’inversion des dix premiers des qualifications pour la deuxième course, c’est Medhi Bennani qui hérite de la pole position, devant René Munnich et Tiago Monteiro. Les Citroën partent loin, Muller étant dixième sur la grille, Loeb dix-septième et Lopez dix-huitième, garantissant des premiers tours animés.

Les Honda officielles prennent un excellent départ puisque Monteiro prend la tête et que Tarquini remonte directement à la quatrième place. Morbidelli se fait percuter au troisième virage et effectue un tête à queue.

A la fin du premier tour, Jose Maria Lopez a déjà gagné onze places ! Septième, l’Argentin est juste devant Yvan Muller alors que Loeb est onzième. Devant, Monteiro tente de creuser immédiatement l’écart. Loeb suit ses équipiers et alors que les trois Citroen se débarrassent rapidement de Chilton, Loeb s’accroche avec Borkovic après une manœuvre légèrement optimiste.

Sa voiture semble avoir souffert et il tente de dépasser Borkovic tout juste un tour plus tard, en vain. La C-Elysée de l’ancien rallyman manque de vitesse de pointe alors que dans le même temps, les deux voiture-sœurs de Lopez et Muller ont doublé René Munnich. Derrière, Hugo Valente et Norbert Michelisz se touchent en se battant pour le gain de la dixième place.

La lutte fait également rage pour la deuxième place, Tarquini ayant rattrapé Bennani. Monteiro a déjà plus de trois secondes d’avance mais l’on imagine difficilement comment il pourrait résister aux deu Citroën qui sont déja revenues sur les deux Civic de Tarquini et Bennani. Déjà dépassé par Tarquini quelques secondes avant, Bennani perd la troisième puis la quatrième place en deux virages, au début du sixième tour, au profit de Lopez et Muller.

Derrière, Loeb perd une position au profit de Chilton, confirmant que sa Citroën a souffert du contact avec Borkovic.

Tarquini devient la cible de Lopez et se fait littéralement déposer par l’Argentin qui l’a surpris par l’extérieur. Muller prend la suite et s’impose à la troisième place alors que dans le même temps, l’avance de Monteiro est ruinée par l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Sebastien Loeb a percuté une pile de pneus qui a atterri au milieu de la piste, provoquant l’interruption momentanée de la course.

Avec Lopez et Muller dans ses roues, le Portugais aura fort à faire s’il veut remporter la course. Un tour est ajouté au total et la course reprend avec une bataille entre Lopez et Muller au milieu des deux Honda officielles.

La voiture de sécurité rentre de nouveau en piste suite à un contact violent entre Filippi et Engstler. Le Français a raté son freinage et a harponné la BMW. La nouvelle interruption et le passage des voitures au ralenti permet de constater que la C-Elysée de Muller possède une trace de choc importante sur le côté, résultant probablement d’un contact plus tôt dans la course et non de la lutte avec son équipier.

C’est donc devant Monteiro, Lopez, Muller, Tarquini et Bennani que la voiture de sécurité va s’écarter à l’entame du treizième tour !

Monteiro négocie mieux son envol qu’au départ précédent alors que Loeb se cale directement dans les échappements de Borkovic, et rate de peu un tête à queue en évitant la Chevrolet du Russe. Plus loin, Morbidelli s’attaque au trio de Lada après son tête-à-queue du début de tour.

Lopez et Muller se font pressants derrière Monteiro mais le Portugais résiste alors que Tarquini est en embuscade derrière. Lopez finit par prendre le commandement de l’épreuve et est suivi dans la foulée par Muller. Les Honda ne peuvent clairement rien face aux voitures françaises.

Le pare-choc de Monteiro a souffert du dépassement de Muller mais la Civic ne semble pas manquer de performance pour autant. Tom Chilton pointe désormais à la dernière position après un problème rencontré plus tôt.

Les deux Citroën pointent désormais devant un trio de Honda alors que la première Chevrolet est celle de Borkovic en sixième position, sous la menace de Loeb qui semble avoir retrouvé un peu de performance.

Michelisz et Valente luttent toujours derrière Loeb et le Hongrois prend un avantage qui semble d’un coup décisif.

C’est désormais pour la cinquième place que la lutte fait rage, puisque Borkovic attaque Bennani mais se fait finalement surprendre par Sébastien Loeb. Il reste deux tours et ce ne sont pas moins de six pilotes qui luttent pour la cinquième place !

Loeb tente d’attaquer Bennani en vain et doit penser à surveiller Borkovic dans ses rétroviseurs puisque le Russe semble prêt à profiter de la moindre erreur commise devant lui.

En tête, Lopez et Muller se battent à coup de dixièmes alors qu’une petite seconde les sépare. Valente commet une erreur et coince un peu Huff, Morbidelli gagne alors deux positions en dépassant les deux hommes en une manœuvre.

Bennani refuse de lâcher sa cinquième place à Loeb et se défend virilement face à l’Alsacien.

Devant, Lopez remporte la course en étant pourtant parti dernier ! Les C-Elysée font le doublé avec Muller deuxième et les positions ne changent pas derrière, Monteiro amène pour la deuxième fois de la journée une Civic sur le podium juste devant Gabriele Tarquini. Bennani et Loeb signent la défaite de Chevrolet qui doit se contenter d’une maigre septième place derrière trois Citroën et trois Honda.

Lada, quant à elle, ne place aucune voiture dans le top 10, n’ayant pas réussi à profiter aussi bien qu’en première course des incidents devant.

En direct du circuit du Castellet

Pos. Pilote Voiture Temps
1 José Maria LOPEZ Citroen C-Elysee WTCC 18 laps - 30m24.551
2 Yvan MULLER Citroen C-Elysee WTCC +1.886
3 Tiago MONTEIRO Honda Civic WTCC +7.994
4 Gabriele TARQUINI Honda Civic WTCC +8.459
5 Mehdi BENNANI Honda Civic WTCC +17.407
6 Sébastien LOEB Citroen C-Elysee WTCC +17.924
7 Dusan BORKOVIC Chevrolet RML Cruze TC1 +18.592
8 Norbert MICHELISZ Honda Civic WTCC +18.927
9 Gianni MORBIDELLI Chevrolet RML Cruze TC1 +20.531
10 Hugo VALENTE Chevrolet RML Cruze TC1 +21.787
11 Rob HUFF LADA Granta 1.6T +22.216
12 René MUNNICH Chevrolet RML Cruze TC1 +23.391
13 James THOMPSON LADA Granta 1.6T +25.800
14 Mikhail KOZLOVSKIY LADA Granta 1.6T +26.475
15 Tom CHILTON Chevrolet RML Cruze TC1 +41.250
16 Franz ENGSTLER BMW E90 320 TC +44.222
17 Pasquale DI SABATINO BMW E90 320 TC +46.048
18 John FILIPPI SEAT Leon WTCC DNF

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less