Motorsport

Campana s’impose en deux roues motrices

Une remontée impressionnante

Recherche

Par Olivier Ferret

22 janvier 2011 - 10:47
Campana s’impose en deux roues (...)

Deuxièmes du Rallye Automobile Monte-Carlo en deux roues motrices en 2010, Pierre Campana et sa copilote Sabrina de Castelli ont réussi l’exploit de s’imposer cette année, pour l’édition marquant le Centenaire de cette épreuve mythique. Au terme d’une dernière étape d’anthologie, l’équipage de Clio Renault Sport R3 n°66 est parvenu à combler près de deux minutes de retard sur le leader. Stéphane Lefebvre et Nicolas Coulsol s’imposent en groupe R2 tandis que Cédric Petiet et Cédric Amoros complètent le succès de Renault Sport en remportant la classe N2.

La dernière étape de ce 79e Rallye Automobile Monte-Carlo commençait tôt vendredi matin et terminait très tard dans la nuit de vendredi à samedi. La journée débutait pour le mieux pour les Clio Renault Sport R3, avec un nouveau temps scratch en Coupe deux roues motrices, effectué cette fois par Pierre Campana. Le pilote corse revenait ainsi à 1’34 du leader des deux roues motrices. Tous les pilotes aux couleurs de Renault Sport encore en course parvenaient à se classer dans les soixante premiers à l’issue de l’ES9, ils étaient ainsi tous conviés à participer aux quatre dernières spéciales de ce rallye marquant le Centenaire du Monte-Carlo.

La première boucle de la soirée permettait à Pierre Campana de revenir au deuxième rang et de réduire sensiblement l’écart sur le leader. À deux spéciales de l’arrivée, neuf secondes seulement séparaient les deux premiers. Éric Mauffrey, remonté au cinquième rang, pouvait lui désormais envisager le podium. Les deux dernières spéciales s’annonçaient donc décisives, tout comme en R2, où Stéphane Lefebvre s’accrochait à sa première place dans ce groupe tout aussi disputé.

Pierre Campana repassait en tête du classement deux roues motrices dans l’avant-dernière spéciale du rallye. Avec seulement cinq secondes d’avance, il ne pouvait pas se permettre d’assurer dans les ultimes kilomètres. Il conservait un rythme soutenu, récompensé par un nouveau temps scratch. Pierre Campana parvenait ainsi à s’imposer en deux roues motrices, au terme d’un rallye à rebondissement, tout en pointant à la 15e place au général. Deuxième l’année dernière en deux roues motrices, Pierre Campana succédait ainsi à Kris Princen au palmarès, offrant un deuxième succès de rang à Renault en Coupe deux roues motrices. Après sa mésaventure du premier jour, Éric Mauffrey réussissait l’exploit de revenir à la 4e position. À noter que les pilotes Clio Renault Sport R3 signaient tous les temps scratchs de ce rallye en Coupe deux roues motrices.

Stéphane Lefebvre remportait le groupe R2 pour seulement six dixièmes. Cédric Petiet rejoignait lui aussi le port de Monaco et imposait sa Renault Twingo Renault Sport R1 en classe N2.

Ils ont dit :

66. Pierre Campana (FRA) – Sabrina de Castelli (FRA) : « C’est une victoire très importante ! Après la journée d’hier, ponctuée par une crevaison et un choix de pneus moyen sous la neige, nous ne nous sommes pas découragés. Nous avons très bien roulé aujourd’hui, avec toujours le même objectif en tête, gagner. Cela se joue à peu de choses et nous pouvons vraiment savourer ce succès. »

62. Eric Mauffrey (FRA) – Gaetan Houssin (FRA) : « Il nous manque une spéciale pour revenir sur le podium… En perdant neuf minutes d’entrée de jeu, ce rallye avait vraiment mal débuté pour nous. Mais nous avons ensuite bien enchainé et prouvé le niveau de performance de Clio Renault Sport R3, puisque les Clio ont remporté toutes les spéciales de ce rallye. C’est bien que Pierre l’emporte, je tiens à le féliciter. »

63. Andrea Crugnola (ITA) – Rudy Pollet (ITA) : « J’ai eu trop de problèmes… Hier je n’avais pas les bons pneus sous la neige, j’ai eu des soucis moteur et cette nuit j’ai fait une spéciale sans phare. Alors oui je suis déçu, car j’avais les moyens de gagner ce rallye. D’un autre côté, il faut garder le positif et se satisfaire du niveau de performance affiché. »

109. Stéphane Lefebvre (FRA) – Nicolas Gilsoul (BEL) : « Cette victoire s’est dessinée hier, lors des deux spéciales enneigées où nous avons vraiment fait la différence. Aujourd’hui je me suis battu, sans rien lâcher. Nous perdons la tête du groupe R2 dans l’avant-dernière spéciale, mais nous réussissons à repasser premier dans la dernière. C’est un résultat fantastique pour nous. »

Classement général deux roues motrices – Arrivée :

1. Campana Pierre / De Castelli Sabrina ; Renault Clio R3 ; +03 :56 :58.1
2. Burri Michael / Rey Stéphane ; Citroën DS3 R3T ; +00:01:05.3
3. Poutot Renaud / Viragh Ludovic ; Citroën DS3 R3T ; +00:01:38.9
4. Mauffrey Eric / Houssin Gaetan ; Renault Clio R3 ; +00:01:51.5
5. Tambay Adrien / Giraudet Denis ; Citroën DS3 R3T ; +00:02:07.0
6. Crugnola Andrea / Mometti Roberto ; Renault Clio R3 ; +00:02:50.9
7. Raoux Jean-Michel / Magat Laurent ; Renault Clio R3 ; +00:12:01.4
9. Vialle Lilian / Ghirardello Manuel ; Renault Clio Sport ; +00:14:14.5
10. Caillet Christophe / Vauclare Fred ; Renault Clio R3 ; +00:16:14.1
12. Fontaine Christophe / Colas Yvon ; Renault Clio R3 ; +00:08:27.0
14. Lefebvre Stéphane / Gilsoul Nicolas ; Renault Twingo R2 ; +00:18:47.5 (1er R2)
18. Freguglia Giuseppe / Falzone Gabriele ; Renault Clio R3 ; +00:22:36.8
19. Maurage Mathieu / Levratti Anderson ; Renault Clio R3 ; +00:22:51.7
24. Petiet Cédric / Amoros Cédric ; Renault Twingo R1 ; +00:38:46.9 (1er N2)

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less