Villeneuve critique le système de pénalités après l’accrochage entre Ricciardo et Tsunoda

La manœuvre du pilote McLaren F1 était "incompréhensible"

Recherche

Par Paul Gombeaud

5 novembre 2022 - 10:38
Villeneuve critique le système de (...)

Durant le Grand Prix du Mexique, Daniel Ricciardo accrochait Yuki Tsunoda alors qu’il était en pleine remontée. La McLaren F1 ne souffrait d’aucun dégât après l’incident, à l’inverse de l’AlphaTauri qui devait abandonner.

Le pilote australien était ainsi pénalisé de 10 secondes pour avoir été jugé coupable de l’accrochage. Mais grâce à son excellent rythme en pneus tendres, il parvenait à dépasser puis à distancer suffisamment Esteban Ocon pour garder le bénéfice de sa belle septième place à l’arrivée.

Mais selon Jacques Villeneuve, le fait que Ricciardo ait pu obtenir cette septième place après sa pénalité doit remettre tout le système de sanctions en question.

"J’ai trouvé la course fascinante grâce au retour de Ricciardo, qui s’est produit après une tentative de dépassement incompréhensible sur Tsunoda," a déclaré le champion du monde 1997.

"Je ne comprends pas pourquoi les pilotes mettent leur roue avant au niveau de la roue arrière de leur adversaire et pensent ensuite qu’ils ont le virage. Ce n’est pas ça dépasser. Et Tsunoda lui fermait la porte, à juste titre."

"Et je ne comprends pas le système de pénalité non plus, parfois c’est cinq secondes, parfois dix. Ce ne sont pas les conséquences qui devraient déterminer la pénalité, c’est pourtant le cas."

Villeneuve a ainsi pris l’exemple de Silverstone 2021, lors duquel Lewis Hamilton accrochait son rival pour le titre, Max Verstappen, qui connaissait un gros accident. Pénalisé, le pilote Mercedes F1 parvenait malgré tout à s’imposer.

"Lewis Hamilton recevait 10 secondes l’année dernière à Silverstone, il a eu du sous-virage et un gros accident en résultait. Il n’y a donc aucune cohérence, c’est toujours soit cinq soit dix secondes. D’ailleurs, les pénalités de temps ne sont peut-être même pas les plus adaptées."

"En théorie, vous acceptez parfois votre pénalité car c’est mieux pour votre course, même si 10 secondes sont une grosse pénalité. Dans le cas de Ricciardo, ça a bien fonctionné. Il a certes dû travailler dur pour cela, et il était même plus rapide que Hamilton à un moment donné grâce à ses pneus."

McLaren F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos