Vettel explique son départ de la F1 : ’Mes objectifs ont changé’

Un avenir entre vie familiale et activisme

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 juillet 2022 - 12:29
Vettel explique son départ de la F1 (...)

Sebastian Vettel a annoncé qu’il prendrait sa retraite en fin d’année, et le pilote Aston Martin F1 a posté une longue vidéo sur Instagram, expliquant sa décision. L’Allemand a choisi un ton plutôt poétique pour mettre en avant le besoin de se rapprocher de sa femme et de ses enfants.

"J’annonce ma retraite de la Formule 1 à la fin de la saison 2022" a déclaré l’Allemand dans cette sobre vidéo en noir et blanc, dans laquelle il s’exprime face à la caméra. "Je devrais probablement débuter avec une longue liste de personnes à remercier, mais je pense qu’il est plus important d’expliquer les raisons derrière ma décision."

"J’aime ce sport. Il a été central dans ma vie, aussi longtemps que je puisse m’en souvenir. Mais autant il y a une vie en piste, il y a ma vie hors piste aussi. Être un pilote de course n’a jamais été ma seule identité, et je crois vraiment en l’identité par qui nous sommes, et comment nous traitons les autres, plutôt que par ce que l’on fait."

"Je suis Sebastian, père de 3 enfants et mari d’une femme formidable"

Vettel donne ensuite un premier aperçu des raisons pour lesquelles il quittera la Formule 1, mettant en avant le fait qu’il est avant tout un père et un mari. Et de conclure cette partie là de la vidéo par le fait que son métier est très énergivore.

"Qui suis-je ? Je suis Sebastian, père de trois enfants, et mari d’une femme formidable. Je suis curieux et facilement fasciné par les gens passionnés et talentueux. Je suis obsédé par la perfection. Je suis tolérant, et je pense que nous avons tous les mêmes droits de vivre, peu importe ce à quoi nous ressemblons, d’où nous venons et qui nous aimons."

"J’aime être à l’extérieur, j’aime la nature et ses merveilles, je suis têtu et impatient. Je peux être agaçant, j’aime faire rire les gens, j’aime le chocolat et l’odeur du pain frais. Ma couleur préférée est le bleu. Je crois en le changement et le progrès, et en le fait que chaque chose fait la différence."

"Je suis un optimiste et je crois que les gens sont bons. En parallèle de la course, j’ai développé une famille, et j’aime être avec eux. J’ai développé d’autres intérêts en dehors de la Formule 1. Ma passion pour la course et la F1 vient avec beaucoup de temps passé loin d’eux, et me prend beaucoup d’énergie."

Une implication totale qui n’est plus compatible

Le quadruple champion du monde précise ensuite que ses objectifs ne sont plus les mêmes, et qu’il ne peut plus lier l’implication que demande la F1 avec son souhait de profiter des siens.

"M’impliquer dans ma passion de la manière dont je l’ai fait, et dont je pense qu’il faut le faire, ne peut plus se faire en parallèle de mon souhait d’être un bon père et un bon mari. L’énergie que cela prend pour ne faire qu’un avec la voiture et l’équipe, pour chercher la perfection, demande de la concentration et de l’implication."

"Mes objectifs ont changé et sont passés de gagner des courses et me battre pour des championnats à voir mes enfants grandir, leur passer mes valeurs, les aider à se relever quand ils tomberont, les écouter quand ils auront besoin de moi, ne pas avoir à leur dire ’au revoir’, et le plus important, pouvoir apprendre d’eux et les laisser m’inspirer."

"Les enfants sont notre avenir, et je sens qu’il y a beaucoup à explorer et apprendre au sujet de la vie et de moi-même. Puisque l’on parle du futur, je sens que l’on vit dans une époque vraiment décisive. Et la manière dont on façonne ces prochaines années déterminera comment nous vivrons."

L’environnement restera au centre de ses intérêts

Enfin, s’il n’est pas clair sur ce qui composera son avenir, Sebastian Vettel confirme qu’il souhaite s’impliquer dans des actions pour l’environnement, une cause qui est devenue cruciale pour lui ces dernières années. Il confirme d’ailleurs que le décalage avec son métier est aussi devenu un problème.

"Ma passion vient avec certains aspects que j’ai appris à ne pas aimer. Ils pourront être résolus à l’avenir, mais la volonté d’appliquer ces changements doit devenir bien plus forte, et elle doit mener à des actions dès aujourd’hui."

"Parler n’est pas assez, et l’on ne peut pas se permettre d’attendre. Il n’y a pas d’alternative, la course est lancée. Ma meilleure course ? Elle est à venir. Je crois en le fait d’avancer et d’évoluer. Le temps est une rue à sens unique et je veux avancer avec lui."

"Regarder en arrière ne fait que vous ralentir. Je suis impatient de courir sur des pistes inconnues, et je trouverai de nouveaux défis. Les marques que je laisse en piste resteront jusqu’à ce que le temps et la pluie ne les fassent disparaître."

"De nouvelles seront inscrites. Demain appartient à ceux qui façonnent aujourd’hui. Le prochain virage est entre de bonnes mains, car la nouvelle génération est déjà arrivée."

"Je pense qu’il y a encore une course à gagner. Adieu, et merci pour m’avoir laissé partager la piste avec vous. J’ai aimé chaque instant."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos