Verstappen : ’Nous avons été proches de la perfection’ cette année

"Nous avons eu un peu de mal au début, mais j’ai toujours cru au projet"

Recherche

Par Franck Drui

6 novembre 2022 - 18:21
Verstappen : 'Nous avons été (...)

Max Verstappen n’est pas un pilote qui a tendance à se poser et s’attarder sur ses succès. L’accent est toujours mis sur la suite. Car, comme il le dit souvent, "vous êtes seulement aussi bon que votre prochain tour".

Cependant il vient d’effectuer une saison remarquable - une saison qui, après trois courses, a vu le désormais double champion du monde devoir remonter 46 points de retard à cause de la mécanique. Mais il a ensuite enchaîné 13 victoires en 17 courses, battant le record du plus grand nombre de victoires en un an (14) avec deux courses à disputer. Sa victoire au Mexique a également établi le record du plus grand nombre de points en une année (416).

"Ça a été une saison incroyable. En tant qu’équipe, nous ne nous attendions certainement pas à quelque chose comme ça. Nous avons eu un départ compétitif, mais nous avons abandonné deux fois sur trois. Ce n’était pas le meilleur début d’année pour essayer de défendre le titre pilotes de mon côté."

"Après cela, nous avons eu un excellent revirement de situation, nous avons continué à attaquer, nous avons continué à croire, nous avons continué à améliorer la voiture, ce qui était le domaine le plus important. C’est pourquoi nous en sommes ici aujourd’hui. En tant qu’équipe, nous avons fait très peu d’erreurs. Vous ne pouvez pas être parfait, mais lors de la plupart des courses, nous avons été proches de la perfection."

Voilà deux titres en poche et d’autres pourraient suivre. Verstappen compte en tout cas profiter du bon début de son équipe dans cette nouvelle ère de la F1.

"Construire quelque chose de spécial, c’est ce que nous essayons de faire. La réglementation restant plus ou moins la même pour les années à venir, nous pouvons en profiter."

"Red Bull est ma deuxième famille, ils étaient déjà champions du monde avant mon arrivée. Nous avons eu un peu de mal au début, mais j’ai toujours cru au projet. Toute l’équipe que nous avons - à l’usine pour la voiture comme le moteur - constitue un groupe de personnes vraiment formidables qui, je pense, peut réussir pendant plusieurs années."

"Il faut s’assurer de trouver les bonnes personnes et que les placer au bon poste. Le plus important est que tout le monde s’entende bien et que chacun comprenne son rôle. Avec Honda et maintenant dans notre propre division moteur, il s’agit de comprendre comment travailler ensemble. La mise en œuvre des deux ensemble a été très bonne ces dernières années. Et en 2021 cela nous a aidés à faire ce saut final qui nous manquait pour nous battre pour un titre."

"Le premier titre était très émouvant parce que vous réalisez que vous avez tout accompli dans le sport que vous vouliez accomplir. Le second, en raison de la saison que nous avons eue, est probablement plus gratifiant. Ce sont des sentiments très différents, ce que je trouve génial car ce serait un peu ennuyeux s’ils étaient identiques."

Et en termes de pilotage, a-t-il vu une nette différence entre sa prestation de 2021 et celle de 2022 ? Son équipe l’a trouvé plus mature. C’est peut-être le bon mot selon Verstappen qui n’estime pas devenir plus rapide "naturellement".

"Vous grandissez en tant que personne chaque année, vous apprenez beaucoup de chaque année sur ce qui s’est passé à chaque course, vous essayez de vous améliorer en tant que pilote. Je ne pense pas que vous vous améliorez en termes de vitesse brute de façon naturelle, mais grâce aux expériences que vous avez eues dans le passé, vous essayez de mettre cela dans votre jeu. Dans certaines situations délicates, cela peut parfois vous aider en raison des expériences précédentes que vous avez."

Verstappen a déjà fait savoir qu’il ne serait pas comme Lewis Hamilton ou Fernando Alonso : pas question de le voir dans une F1 jusqu’à 40 ans. Le Néerlandais a beaucoup de projets, dont les 24h du Mans, la seule course qu’il a admis vouloir faire dans un avenir "pas trop lointain".

"Oui, je l’ai dit, je ne me vois pas conduire jusqu’à 40 ans parce que je veux faire autre chose. Je m’amuse beaucoup avec ce que je fais maintenant - je suis encore là pour quelques années de plus, je suis sous contrat jusqu’en 2028. Après ça dépendra de comment tout évoluera. Je vais essayer de faire différents types de courses, car il est important d’essayer différentes choses."

"Les records n’ont jamais été importants, j’apprécie vraiment le moment. J’aime faire partie de cette équipe depuis longtemps et j’espère pour longtemps encore. Avec toutes les personnes que nous avons maintenant, je pense que nous pouvons être forts pendant quelques années."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos