Formule 1

Une dernière journée positive pour Racing Point et Yelloly

Stroll était dans la voiture de tests pour Pirelli

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 mai 2019 - 09:26
Une dernière journée positive pour (...)

Racing Point a de nouveau fait rouler son pilote de simulateur, Nick Yelloly, lors de la deuxième journée d’essais privés à Barcelone. Outre son programme, très complet, l’équipe canadienne faisait également rouler Lance Stroll dans la deuxième monoplace, destinée aux essais Pirelli. Brad Joyce, responsable de la performance, revient sur cette ultime journée d’essais.

"Les conditions ont été un peu plus difficiles aujourd’hui, avec des vents plus forts qui ont créé un circuit poussiéreux et rendu les choses un peu moins simples. Les troisième, neuvième et douzième virages, en particulier, ont été très délicats" rapporte Joyce.

"Néanmoins, cette séance a été utile. Lance a conduit la voiture Pirelli aujourd’hui et a complété le programme complet pour eux. Avec Nick dans notre voiture d’essais, nous nous sommes concentrés sur le développement aérodynamique sur les longs relais et le travail de corrélation."

Joyce juge ensuite le programme de Yelloly et la manière dont le jeune pilote l’a abordé, lui qui a surtout l’habitude du simulateur : "Il a fait du bon travail, il pilote bien, donne des retours techniques précis et ne se trompe pas."

Enfin, il espère que le travail accompli à Barcelone servira aussi pour la prochaine course : "Monaco est un circuit très différent de celui de Barcelone, mais nous avons rassemblé beaucoup de données au cours de ce test qui seront utiles la semaine prochaine et pour les courses suivantes".

Racing Point F1

expand_less