Steiner ’se fiche’ que Haas F1 soit considérée comme l’équipe B de Ferrari

"Continuez à le dire, nous l’avons déjà entendu avant"

Recherche

Par Paul Gombeaud

16 janvier 2023 - 11:47
Steiner 'se fiche' que Haas (...)

Günther Steiner affirme qu’il se fiche du fait que Haas F1 soit critiquée par les autres équipes pour son étroite collaboration avec Ferrari.

Depuis son entrée en Formule 1 en 2016, l’écurie américaine achète un maximum de pièces auprès de la Scuderia dans la limite de ce que les règlements permettent pour réduire le montant de ses factures.

Haas possède même ses propres installations au sein de l’usine de Maranello, utilisant au passage la soufflerie. De plus, des membres du personnel de la Scuderia ont été transférés au sein de l’équipe américaine.

Cela fait régulièrement grincer des dents dans le paddock, certains dirigeants clamant que Haas est l’équipe ’B’ de Ferrari et que la FIA se doit de garder un œil attentif sur la situation, même si aucune plainte n’a jamais été déposée auprès de l’instance dirigeante du sport jusqu’ici.

"Nous nous y sommes habitués," indique Steiner.

"Si vous êtes bon, vous êtes un copieur, si vous êtes mauvais, tout le monde s’en fiche. Je leur dis : ’Très bien, continuez à le dire, nous l’avons déjà entendu avant’. C’est un disque rayé. Ca ne me dérange pas. Je m’en fiche complètement."

Ignorant donc les critiques du paddock, Steiner espère désormais que son équipe, huitième du championnat des constructeurs l’année dernière, passera un cap supplémentaire cette saison après avoir été au plus mal il n’y a encore pas si longtemps.

Pour cela, il compte notamment sur l’arrivée de MoneyGram en tant que nouveau sponsor titre, celui-ci permettant désormais à l’écurie américaine d’évoluer au plafond budgétaire.

"En 2020, ce n’était pas une position facile car la pandémie a éclaté. Mais je pense que oui, cela nous place dans une position très solide."

"Lorsque nous avons débuté en F1 en 2016, il n’y avait pas de plafond budgétaire, donc vous êtes beaucoup plus bas que les autres équipes, même si vous êtes dans une bonne situation financière."

"Mais maintenant, même par rapport aux autres, nous sommes très compétitifs financièrement, nous leur sommes égaux."

"Je pense que nous sommes à nouveau sur une tendance à la hausse. Nous avons de nouveau construit une bonne base en 2022. Nous avons un bon parrainage avec MoneyGram. Nous avons l’expérience avec les pilotes."

"Notre équipe technique, qui conçoit la voiture, a commencé à concevoir la voiture 2022 en 2021, il y avait donc déjà beaucoup de bonnes personnes. Mais ils ne travaillaient pas ensemble avant. Je pense donc que la prochaine voiture sera meilleure."

"En y repensant, je n’ai aucun regret. Je referais la même chose car cela nous a encore une fois donné une bonne base pour l’avenir. Sacrifier 2021 était un pas en arrière pour aller de l’avant."

"Gene Haas a soutenu cela, il aime la Formule 1, surtout maintenant qu’avec le plafonnement des coûts en place, nous pouvons être compétitifs. Nous avons eu une pole position, nous avons terminé cinquième d’une course donc pour lui c’est agréable."

"Il veut juste faire partie des 10 équipes qui sont en Formule 1. Combien de temps on ne sait pas mais dans un avenir prévisible en tout cas."

Voilà une dernière phrase qui pourrait faire réagir la F1 et la FIA car les places sont chères en F1. Si Haas ne vise pas autre chose qu’être là et profiter de la visibilité du sport, cela pourrait pousser la FOM à leur mettre la pression à un moment donné à l’heure où une équipe comme Andretti - Cadillac souhaiterait ardemment avoir une place...

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos