Formule 1

Sainz ne veut pas être un autre Barrichello chez Ferrari

Il veut dominer Leclerc et être champion du monde

Recherche

Par Alexandre C.

21 septembre 2021 - 13:04
Sainz ne veut pas être un autre (...)

Carlos Sainz ne veut pas être le numéro 2 ou le wingman de Charles Leclerc chez Ferrari : l’Espagnol, arrivé à petits pas au sein de la Scuderia, démontre en effet qu’il est bien plus qu’un faire-valoir… ou qu’un nouveau Rubens Baricchello.

La comparaison a été faite par certains journalistes et quand on lui demande s’il est par hasard le porteur d’eau de son jeune et talentueux coéquipier, Carlos Sainz affirme qu’il n’est pas un autre Rubinho (au risque de lui déplaire…)

« Est-ce que je serais heureux d’être un Barrichello ? Non, clairement pas. »

« Je veux être champion du monde un jour. C’est ce que je m’efforce de faire chaque jour. Le temps nous dira si j’y arrive ou pas. »

Pour autant Carlos Sainz admet qu’il s’adapte encore au pilotage de sa voiture, en s’inspirant grandement du style de son coéquipier.

« Charles sait évidemment mieux que moi comment piloter cette voiture, puisqu’il a été chez Ferrari pendant trois ans. C’est vrai que j’essaie de copier un peu son style de conduite. »

« Je veux juste absorber tout ce qu’il sait sur la voiture. »

La Ferrari n’est pas encore au top-niveau cette année, et le doublé de McLaren l’a encore rappelé. Va-t-il y avoir bientôt des évolutions ? En Turquie par exemple ?

« Je ne suis pas sûr de cela, je pense qu’il y aura des nouvelles à ce sujet dans les semaines à venir. »

Peu importe finalement du résultat de Ferrari en cette deuxième moitié de saison : car tous les regards sont déjà portés vers l’an prochain, confirme Carlos Sainz.

« J’espère que nous sommes aussi bien préparés que quiconque à ce changement. »

« Nous travaillons sur la voiture 2022 depuis janvier - 90 % du temps dans le simulateur aussi. Je n’ai aucune idée de ce que font les autres, mais nous ne laissons rien derrière nous pour nous battre à nouveau pour gagner l’année prochaine. »

Horner voit Ferrari comme une menace

De nombreux observateurs s’attendent ainsi à ce que la Scuderia renoue avec son lustre de 2019. Christian Horner chez Red Bull aussi...

« C’est une grande équipe avec deux très bons pilotes, donc j’espère qu’ils seront un concurrent l’année prochaine... »

« Leurs performances se sont améliorées, le moteur s’est amélioré, ils ont une nouvelle unité de puissance en route. Ils vont revenir. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less