Formule 1

Ocon termine neuvième d’une course ’très intense’

"C’était chaud toute la course" avec Alonso

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 septembre 2021 - 18:08
Ocon termine neuvième d’une course (...)

Esteban Ocon a terminé neuvième du Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort, après une belle bataille contre son équipier chez Alpine F1, puis une lutte avec Sergio Pérez en fin de course.

"C’était raide ! C’est une course avec beaucoup d’intensité, on a attaqué tout le long car il n’y avait pas beaucoup de dégradation pneumatique donc c’était sympa, mais c’était très intense cette course !" a déclaré Ocon.

Il s’est montré impatient en début de course en voulant passer Fernando Alonso, mais ne reproche pas sa lenteur à son équipier : "Je pense que je pouvais le passer, mais ça a compté à la fin car Fernando gérait ses pneus au début, mais il gérait énormément et on a perdu du terrain sur les deux Ferrari."

"Il a réussi à en avoir une a la fin, moi ce n’était pas loin non plus, donc on doit revoir ce que l’on aurait pu faire de mieux, c’est clair que c’était chaud toute la course entre nous deux aussi, il y a eu une petite touchette au départ, mais on s’est bien battus ce week-end, on met les deux voitures dans les points et ça fait plaisir."

Ocon n’a pas pu attaquer car il lui aurait fallu un énorme différentiel de vitesse : "Il faut plus que deux ou trois dixièmes, il faut une seconde et demie ou deux secondes pour doubler... si on se jette ça peut passer, mais ce n’est pas top !"

"On a pris un bon départ tous les deux, le but c’était de passer Antonio Giovinazzi, Fernando était sur l’extérieur, j’ai senti une touchette. Je me suis fait un peu enfermer, ça passe pour lui cette fois, ça passera pour moi la prochaine fois !"

Une bonne dynamique pour Ocon et Alpine F1

Ocon était en difficulté en Autriche et en France, mais le changement de châssis opéré par Alpine F1 a porté ses fruits, avec évidemment la victoire en Hongrie, mais aussi de bonnes performances.

"Depuis qu’on a trouvé le problème sur la voiture, ça fonctionne comme en début d’année, on arrive à optimiser la perf de la voiture en course et en qualifs. Il y a un bon feeling donc ça fait plaisir, mais il faut continuer car la saison sera encore longue."

Alpine a encore des pistes d’amélioration dans l’exploitation de l’A521 : "La voiture est plutôt bien réglée, bien optimisée mais il manque un peu partout. Un peu d’aéro, un peu de grip mécanique, un peu de moteur, mais on le sait et on va continuer à travailler pour progresser."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less