Formule 1

Kvyat est heureux d’être sixième sur un circuit où ’il faut des couilles’

Albon est frustré d’avoir manqué la Q3

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 avril 2019 - 18:58
Kvyat est heureux d'être sixième sur (...)

Daniil Kvyat aura déjoué les éléments et les pronostics pour aller chercher une belle sixième place en qualifications, alors que sa Toro Rosso a sérieusement touché le mur en Q2, et qu’il paraissait en retrait de son coéquipier depuis le début du week-end.

"C’était une bonne qualification, j’ai fait un bon tour en Q3, cela donne satisfaction de faire un tel tour, surtout sur une piste comme celle-ci, c’est un circuit pour les pilotes courageux" se félicite le Russe. "Les conditions n’étaient idéales pour personnes à cause du temps perdu hier, mais je n’ai généralement pas besoin de beaucoup de tours pour trouver un bon rythme."

"J’ai touché le mur durant un de mes tours mais il faut avoir de grosses couilles (sic) pour faire le meilleur temps possible. La course sera longue et nous essaierons de tout réussir, je pense qu’on a une chance de bon résultat. C’est parfois imprévisible ici donc il faudra garder la tête froide et faire le meilleur travail possible."

De son côté, Alex Albon semblait parti pour viser la Q3 mais n’a pas réussi à faire un tour rapide lorsque la piste a refroidi, après l’interruption causée par la sortie de piste de Charles Leclerc. La mise en température des pneus étant son principal problème, il l’a payé cash.

"C’était une manière frustrante de terminer la qualification" avoue-t-il. "Nous avons eu le rythme pour la Q3 tout au long du week-end, mais pas quand ça comptait. J’ai eu des difficultés avec les températures de pneus et j’essayais de les mettre dans la bonne fenêtre de fonctionnement, surtout après la grosse chute de température en fin de séance."

"Peut-être que je n’ai pas bien fait mon tour de chauffe car je manquais de confiance sur la piste froide et la voiture a commencé à glisser. Demain sera une nouvelle journée et tout peut arriver ici, nous avons vu comme ça peut être chaotique donc tout reste à jouer."

Toro Rosso

expand_less