Formule 1

Innover pour rester au sommet : Allison décrit la méthode Mercedes F1

Une F1 2020 qui a beaucoup évolué même après la saison 2019

Recherche

Par Alexandre C.

7 novembre 2020 - 10:57
Innover pour rester au sommet : (...)

Depuis le début de l’ère hybride, Mercedes n’a jamais été véritablement inquiétée au classement des constructeurs – sauf peut-être en 2017 et en 2018. Depuis, Mercedes a même creusé son avance, avec une saison 2020 particulièrement dominatrice grâce à une voiture innovante.

Ces progrès constants sont, pour James Allison, le directeur technique, le résultat d’une mentalité propre à Mercedes F1 : éviter l’auto-satisfaction, et ne rien prendre pour acquis.

« Après plusieurs années de succès, ce qui peut typiquement mettre fin à une période dorée, ce n’est pas la progression des concurrents, c’est votre équipe elle-même – si elle perd son avantage, si elle ne réalise plus les efforts qui ont été fournis pour avoir du succès par le passé, et si elle commence à être un peu complaisante, avec de l’auto-satisfaction. »

« C’est quelque chose dont nous avons été incroyablement conscients ici, et nous avons essayé de tout faire contrer ce risque, pour rechercher de l’excitation dès le début de chaque saison, et essayer de nous motiver pour l’attaquer avec une vigueur renouvelée chaque année. »

C’est cette mentalité qui pousse Mercedes à amener des changements importants sur une nouvelle monoplace, même dans une période de stabilité du règlement. Le D.A.S. de cette année est le résultat de ce processus d’innovation constant, bien que d’autres nouveautés plus importantes soient moins visibles, poursuit Allison.

« Nous avons dû faire un choix quant à la direction à prendre pour la voiture de 2020. Nous avons eu une bonne année 2019... nous avons bien performé et les règles n’étaient pas très différentes, alors pourquoi ne pas continuer à avancer de la même manière pour 2020 ? »

« Mais nous avons choisi de ne pas le faire ; nous avons choisi de prendre des directions différentes avec la voiture, en particulier sur les tambours de frein avant, sur la carrosserie autour des prises d’air et sur la suspension arrière, qui étaient tous des évolutions assez importantes, et qui nous ont tous permis d’avoir une base fertile pour construire le développement ultérieur de la voiture, qui a été solide. »

L’innovation se situe enfin au niveau de l’unité de puissance, qui a fait un bond en avant très clair cette année.

« Je voudrais probablement souligner l’énorme progrès, l’effort massif, qui a été fait pour l’unité de puissance cette année. »

« Les gars ont eu beaucoup de mal à regarder les courses de la saison précédente, en entendant que le moteur Mercedes n’était plus le meilleur. Et je pense que cela les a vraiment poussés à trouver des performances de l’unité de puissance partout où cela était possible et dans les moins recoins, malgré le fait que ces règlements sont largement stables depuis 2014, et que le débit de carburant a été encadré de manière plus stricte depuis. »

« Donc je pense que c’est un progrès vraiment décent de leur part. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less