Formule 1

Ferrari a besoin de renfort, pas de révolution pour Ross Brawn

Qui défend donc la peau de Mattia Binotto

Recherche

Par Alexandre C.

15 septembre 2020 - 17:31
Ferrari a besoin de renfort, pas de (...)

Ferrari disputait donc le 1000e Grand Prix de son histoire au Mugello, la semaine dernière. Malgré de belles mais trompeuses promesses (5e place de Charles Leclerc en qualifications, 3e au premier tour), Ferrari a vite déchanté avec un rythme de course catastrophique. Les deux voitures rouges n’ont rien pu faire et malgré de nombreux abandons, n’ont terminé qu’aux 8e et 10e positions.

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, ancien directeur technique à Maranello, a suivi sans doute avec peine le Grand Prix de son équipe fétiche…

« Ferrari s’attendait à un week-end difficile en direction du Mugello, et alors que Charles Leclerc a décroché une impressionnante cinquième place en qualifications, il n’avait aucun rythme en course et a rapidement reculé dans le classement. Son coéquipier Sebastian Vettel n’a pas eu plus de chance. »

« J’ai eu la chance de voir une grande partie des 1000 courses de Ferrari. J’ai de bons souvenirs de mon séjour à Maranello. Nous avons connu beaucoup de succès, mais seulement après plusieurs années difficiles à mettre en place les fondations. »

Que faire désormais à Maranello ? Licencier Mattia Binotto ? Ce n’est pas vers cette hypothèse que penche Ross Brawn, qui demande un travail de fond en s’inspirant de sa propre carrière.

« Ferrari a beaucoup de travail devant elle pour revenir à l’avant. Une réaction instinctive ne résout jamais un problème. Il faut un plan structuré - et le temps nécessaire pour qu’il se concrétise. »

« L’équipe a peut-être besoin d’être renforcée, mais elle n’a pas besoin d’une révolution. »

De manière plus émotionnelle, la F1 avait aussi prévu une petite célébration pour le 1000e Grand Prix de Ferrari : Mick Schumacher a pu conduire la F2004 de son père un instant avant la course.

Un moment forcément marquant pour Ross Brawn qui a tant côtoyé le Kaiser...

« C’était merveilleux de voir une voiture qui me tient à cœur - la Ferrari F2004 - faire une nouvelle sortie entre les mains de Mick Schumacher dimanche. »

« Michael était une force de la nature dans cette voiture, il a remporté avec son septième titre mondial, et il semble que Mick ait vraiment apprécié sa dernière démonstration dans cette voiture. »

« Mick lui-même conduit superbement en ce moment en Formule 2, et mène le championnat après un autre solide week-end au Mugello. S’il continue comme cela, il sera sûrement bientôt sur la grille de départ de la F1. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less