Faute de budget, Alfa Romeo va recycler plus de pièces 2022 sur sa F1 2023

Les effets des changements FIA en question ?

Recherche

Par Alexandre C.

28 juillet 2022 - 15:34
Faute de budget, Alfa Romeo va (...)

Si la FIA décide d’apporter des changements substantiels aux planchers de l’an prochain, pour limiter le marsouinage, cela causera forcément des difficultés financières aux équipes, surtout en milieu de grille. Autant en raison des budgets plafonnés que de leurs limitations intrinsèques.

Que faire alors ? Demander une rallonge budgétaire à la F1 ? Essayer de transposer au maximum les éléments du châssis de cette année à l’an prochain ?

James Key, le directeur technique de McLaren, confirme que des éléments seront bien transposés d’une année à l’autre. Mais alors que le règlement est encore vert, ce ne sera sans doute pas spectaculaire. On peut donc voir les changements de la FIA sous un autre angle : de toute façon, les équipes avaient prévu de bouleverser en profondeur leurs châssis… Mais écoutons James Key.

« Il y aura certainement des éléments de transposés à l’année prochaine. Parce que nous sommes dans cet univers de budgets plafonnés maintenant. McLaren travaille au plafond, ce qui est en fait assez difficile parce que vous avez certainement une limite qui est rude est sévère quant à ce que vous pouvez faire. »

« Et jusqu’à récemment les budgets plafonnés ont été un peu augmentés après les pressions inflationnistes que nous subissons tous, en particulier si vous êtes à la limite du plafond, ça devenait difficile, vous savez, pour cette année. Et ça l’est toujours à bien des égards. Donc oui, il y aura, je pense pour nous, définitivement des éléments de transposés à la voiture de l’an prochain. »

« Mais pour la deuxième année de réglementation, il ne faut pas trop s’avancer à ce stade. Je pense que nous sommes tous en train d’apprendre pour le moment. Donc des éléments de report, oui, mais je ne dirais pas… je ne dirais pas que nous allons reporter tout le châssis nécessairement. »

Alfa Romeo dans une situation moins fortunée que McLaren

Jan Monchaux, le directeur technique d’Alfa Romeo, rappelle lui que son équipe n’a pas encore les mêmes ressources que McLaren. Par conséquent, la C43 recyclera plus de pièces de la C42. Des motifs de ressources humaines entrent également en compte.

« Nous ne sommes pas forcément dans les mêmes situations que James. Nous fonctionnons avec un budget mais pas à la limite du plafond budgétaire. L’équation est donc légèrement différente pour nous. Nous sommes une équipe plutôt petite, nous devrons avoir potentiellement une stratégie d’éléments transposés un peu plus agressive que certaines des plus grandes écuries de pointe tout simplement, parce qu’en hiver vous ne pouvez pas finir par tout refaire, avec la force de travail que nous avons. Cela nous obligerait à sous-traiter des éléments et cela finirait probablement par être trop coûteux et par mettre en péril notre budget de développement pendant la saison. »

« Nous allons donc reporter certains éléments. Vérifiez les voitures en février et vous découvrirez alors lesquels, mais ils seront assez visibles, je suppose. »

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos