Formule 1

Essais libres réduits : Binotto prévoit un ‘bazar excitant’ à Silverstone

Mekies sûr que les pilotes Ferrari attaqueront à fond

Recherche

Par Alexandre C.

13 juillet 2021 - 15:16
Essais libres réduits : Binotto (...)

Alors que Lewis Hamilton a accueilli froidement l’arrivée des qualifications sprint en F1 à Silverstone pour ce week-end, craignant que les courses de 30 minutes ne tournent à la « procession », Ferrari a un avis totalement opposé et bien plus en phase avec celui de Ross Brawn.

En effet Laurent Mekies a anticipé que les pilotes pousseraient « à fond » durant l’épreuve du samedi, voulant à tout prix gagner des places sur la grille.

« Cette course sprint va ressembler à une course de 100 kilomètres à fond de nos pilotes car le résultat de cette course sprint va être la grille de départ du Grand Prix traditionnel, qui aura lieu comme d’habitude le dimanche. »

« On aura deux départs dans le week-end maintenant. Une mini course, une course principale. Nous gardons les qualifications, donc il s’agit d’ajouter de l’excitation pour les fans et nous sommes très impatients de voir comment cela va se développer, comment nous allons faire face aux contraintes en tant qu’équipe, comment nos pilotes vont s’adapter à ces défis, mais nous pensons que ce sera très excitant. »

Mais les qualifications sprint ne sont cependant que le cadet des soucis de Laurent Mekies : celui-ci se concentre aussi et surtout sur le développement de la F1 2022, priorité absolue de la Ferrari. C’est donc ces perspectives de long terme, avec aussi la nouvelle unité de puissance, qu’évoque Mekies.

« L’année prochaine, tout change. Nous aurons une toute nouvelle voiture, un tout nouveau règlement, probablement le plus grand changement de ces dernières décennies. »

« Il y aura aussi une évolution très importante de notre unité de puissance, avec un carburant plus écologique. Tout cela va être un saut dans l’inconnu pour nous, en tant qu’équipe et en tant que constructeurs, et nous devrons voir comment chaque équipe a tiré le meilleur parti de cette feuille blanche à partir de laquelle elle a dû concevoir sa voiture. »

« C’est là que nous allons. Pour nous, c’est un chemin qui est très proche de nos valeurs en essayant d’être avant tout responsables. »

Binotto se soucie des réglages

Du côté de Mattia Binotto, les qualifications sprint séduisent un peu moins en raison notamment de la réduction drastique des essais libres (60 minutes seulement avant le Parc Fermé). Alors même que Pirelli introduit la nouvelle construction des pneus arrière, Mattia Binotto s’attend donc à quelques migraines pour les ingénieurs !

« Nous avons une nouvelle spécification de pneu à Silverstone, que nous avons testée en Autriche, mais la plupart des équipes ont besoin d’avoir plus d’expérience sur ce pneu. »

« Il y aura très peu de temps pour cela, car il n’y a que la séance d’essais du vendredi matin avant les qualifications - donc vous allez directement en qualifications avec les nouvelles spécifications.

« C’est un nouveau format, il y a très peu d’expérience, et c’est vraiment excitant. Ça pourrait être excitant. Je pense qu’il peut y avoir un peu de bazar parce que les réglages ne seront pas optimisés en raison du manque d’expériences sur les pneus, donc je pense que ça peut être un grand week-end de course à cet égard. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less