Formule 1

Encore des problèmes de surchauffe pour Mercedes à Singapour ? Hamilton croise les doigts…

Il devrait tout de même faire moins chaud qu’au Red Bull Ring

Recherche

Par A. Combralier

19 septembre 2019 - 19:29
Encore des problèmes de surchauffe (...)

Jusqu’à l’année dernière, Singapour était l’un des rares maillons faibles de Mercedes ; mais l’équipe allemande a depuis franchement progressé en virages lents, au point d’être désormais la favorite pour ce week-end de course.

Même avec une voiture performante, ce Grand Prix demeure, sur le plan physique comme sur le plan mental, l’un des plus rudes de l’année. C’est pourquoi Lewis Hamilton s’en méfie tout particulièrement…

« C’est l’une des courses les plus difficiles de l’année, si ce n’est la plus difficile, physiquement et mentalement. Et chaque année, ça tourne en faveur d’une équipe différente, Ferrari, Red Bull ou nous. L’an dernier les Red Bull… étaient particulièrement rapides ici – comme depuis ces dernières années. Et nous nous attendons à ce qu’elles soient de nouveau fortes ce week-end. Et puis, je n’ai aucune idée de la performance qu’auront les Ferrari – est-ce que ce sera la même que lors des dernières courses, ou non ? » se demande-t-il aujourd’hui.

« Nous n’avons pas vraiment bien performé ces deux dernières années ici, mais nous n’avons pas obtenu de trop mauvais résultats non plus, en raison de circonstances variées. Donc j’espère que nous performerons bien aussi. »

Si Mercedes part tout de même favorite, c’est Lewis Hamilton qui l’est plus encore, notamment après son tour remarquable en qualifications, l’an dernier… Douze mois plus tard, le pilote Mercedes est revenu sur ce tour épique.

« Pour être honnête, tout le tour est un peu flou. Je ne sais pas qui pilotait… C’était bien sûr un tour spécial de notre côté. Je pilote ici depuis 2008 et bien sûr, les températures de pneus sont un gros problème. Vous arrivez dans le dernier secteur et les pneus vous lâchent. Tout devient un petit peu plus délicat. C’est un tour si long. C’était juste un moment où tout s’est mis ensemble. Les sessions précédentes avaient été mitigées, je n’avais pu signer de tour propre tout le week-end, et ce tour est juste tombé au bon moment. Cela a souvent peu de chances d’arriver, mais c’est arrivé au bon moment, là où les étoiles étaient alignées. »

« Encore plus que les températures de pneus, c’était aussi une question de fluidité dans l’enchaînement des virages. Il faut tellement de concentration, c’est si intense sur ce tour. Le positionnement de la voiture et le timing font tout. Il vaut vraiment trouver le rythme, c’est la clef pour maximiser la largeur du circuit, et le potentiel de votre voiture. »

Il fait très chaud et humide à Singapour. Or au Red Bull Ring, le refroidissement avait été le talon d’Achille de Mercedes. Faut-il craindre de mêmes problèmes ce week-end ?

« C’est définitivement dans notre radar » confirme Lewis Hamilton.

« Ce n’est pas vraiment la course la plus chaude que nous aurons à disputer, donc je croise les doigts pour que ce soit vraiment le cas. Mais bien sûr, s’il fait plus chaud durant le week-end, ou s’il pleut, ça pourrait avoir des conséquences. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less