Budget dépassé : Horner craint ’un précédent’ sur les futures sanctions

A cause de l’inflation, les budgets 2022 ont été durs à tenir selon lui

Recherche

Par Franck Drui

28 octobre 2022 - 20:36
Budget dépassé : Horner craint 'un

Le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, a fait valoir que la pénalité reçue pour le dépassement de budget aurait un effet énorme sur les performances l’an prochain, annonçant une perte pouvant aller jusqu’à une demi-seconde.

Mais comme il considère que les dépenses excessives de Red Bull sont négligeables, il a suggéré que les futures pénalités – y compris celles pour les budgets 2022 – seraient probablement plus sévères car les infractions pourraient être plus importantes.

Lorsqu’on lui a demandé si des clarifications sur le plafond budgétaire et les conclusions de l’affaire Red Bull pourraient signifier des sanctions plus draconiennes à l’avenir maintenant que la réglementation est parfaitement comprise, Horner a déclaré : "Ce que nous avons eu crée un précédent. Et cela crée un précédent avant 2022."

"Et le danger pour les budgets 2022, qui seront à déposer en mars 2023, c’est qu’il pourrait y avoir six équipes qui dépassent le plafond. Surtout en Grande-Bretagne. Les prix de l’énergie ont été exponentiels."

"Heureusement, nous avons été protégés. Mais il y a cette possibilité que plusieurs équipes, et beaucoup l’ont déclaré lors des réunions de la commission F1, dépassent le budget alloué cette année. L’inflation galope toujours !"

"Nous ne pensons pas que nous briserons la limite en 2022. Mais ces pénalités créent un précédent pour l’avenir. Donc, si vous obtenez 10 % d’aéro en moins et 7 millions de dollars d’amende pour une violation finale de 0,37 %, qu’en sera-t-il pour 5 % ? Quinze fois plus ?"

"Dans cet ensemble de réglementations, la suite de sanctions dont la FIA dispose pourrait être encore plus draconienne."

Horner rappelle que ce plafonnement des coûts doit être surveillé "comme le lait sur le feu".

"Le plafond des coûts est une partie importante de la Formule 1. C’est une partie importante de son avenir, mais il doit être cohérent, applicable et développé. Les conditions extérieures comme l’inflation, des crises non prévues, doivent être prises en compte."

"Avec un tel nouveau concept de réglementation incroyablement complexe, autour de différentes entités, différentes filiales, des sociétés appartenant à des équipementiers, des sociétés indépendantes, des sociétés qui sont une filiale d’un fabricant de boissons énergisantes, il y a énormément de choses à clarifier."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos