Aston Martin F1 : L’aileron arrière banni, Green s’y attendait

Il respecte le règlement mais pas son esprit

Recherche

Par Emmanuel Touzot

29 septembre 2022 - 09:05
Aston Martin F1 : L'aileron (...)

La FIA prévoit d’ajuster le règlement en 2023 afin d’empêcher des solutions sortant du cadre du règlement technique au niveau des ailerons arrière.

Aston Martin F1 a bien reçu confirmation que sa solution visant à ajouter de l’appui grâce à une dérive verticale cylindrique, permettant de respecter les cotes données, ne sera plus autorisée.

Andrew Green, le directeur technique en chef de l’équipe de Silverstone, s’attendait à cette décision et explique que cette idée est venue en repartant sur des bases neutres à partir du règlement, afin d’aider au développement de l’AMR22.

"Nous nous attendons complètement à ce qu’il soit interdit pour l’année prochaine parce que ce n’est pas une voie que la FIA veut prendre, et ils nous l’ont dit" a déclaré Green à The Race. "Nous avons eu des discussions au sein du comité technique et tout le monde s’est mis d’accord pour modifier légèrement le règlement afin d’interdire ce modèle à l’avenir."

"Donc la dernière fois que vous le verrez, ce sera cette année. Cela faisait juste partie de notre développement normal, en essayant de lire le règlement sans préjugés, ce qui peut souvent être difficile quand on vous donne le modèle d’une voiture et que la F1 vous dit ’voilà à quoi va ressembler votre voiture’."

"Il est vraiment difficile de lire le règlement et de proposer une solution différente. Mais vous pouvez le faire, il suffit de faire table rase de la solution de la F1 et c’est ce que nous avons trouvé."

Pas de respect de "l’esprit du règlement"

La F1 avait expliqué qu’une pièce ou innovation pourrait être interdite si elle contrevenait à "l’esprit du règlement", et Green confirme que c’est exactement la raison pour laquelle cet aileron arrière sera banni en 2023.

"Il est conforme à tout ce que le règlement stipule que l’aileron arrière doit être, mais ce n’est pas ce qu’ils pensaient qu’il devait ressembler. Nous avons suivi le processus avec la FIA pendant de nombreux mois pour nous assurer que nous l’interprétions correctement."

"Ils ont accepté à contrecœur que nous l’ayons interprété tel qu’il était écrit et ils ne nous ont pas empêché de le faire parce qu’ils ne voyaient aucune raison de le faire."

"C’était un bon petit coup de pouce pour le moral de l’équipe, pour montrer aux autres que nous avons nos propres idées et que nous avons un groupe de personnes intelligentes qui travaillent ici."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos