Wurz défend le mode ’fête’ du moteur Mercedes

Une idée que les autres doivent reproduire

Recherche

Par Olivier Ferret

27 mars 2018 - 14:46
Wurz défend le mode 'fête' (...)

Le président de l’Association des pilotes de F1, Alexander Wurz, s’est aussi invité dans le débat sur le mode ’fête’ du moteur Mercedes.

Ce mode utilisé en qualifications et, parfois, sur quelques tours, en course, donnerait un avantage substantiel aux pilotes Mercedes, avec 30 à 50 chevaux de plus, selon les sources, si nécessaire.

De quoi donner un avantage "gratuit" de 3 à 4 dixièmes au tour, selon les circuits.

Pour Wurz, il ne sert à rien de critiquer ce qu’a fait Mercedes. C’est aux autres motoristes de faire la même chose.

"Cela fait plusieurs années que Mercedes dispose d’un bouton magique, il n’y a aucun secret là-dedans. Cette année il a été baptisé mode ’fête’ par Lewis mais c’est toujours la même chose. Ce n’est pas nouveau," explique-t-il.

"Mercedes a développé un système qui lui permet d’aller à la limite des performances du moteur quand c’est nécessaire. C’est juste que les autres constructeurs n’ont pas réussi à le faire ou n’ont pas développé de telles cartographies spéciales. Rien ne les empêche de le faire."

Ce genre de mode ’fête’ n’a rien de nouveau. Cosworth en avait un sur son V8... en 2006.

"Et après, beaucoup d’ingénieurs Cosworth ont été recrutés par Mercedes. Je suis certain que cette idée de cartographie spéciale vient d’eux et qu’ils ont joué un rôle majeur pour développer ce moteur turbo de Mercedes, qui est tout simplement sensationnel."

Info Formule 1

Photos

Vidéos