Formule 1

Wolff demande de l’humilité à son équipe en 2018

La victoire n’est jamais acquise d’avance

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 décembre 2017 - 08:40
Wolff demande de l'humilité à son (...)

Toto Wolff veut imposer à son équipe de garder une certaine humilité en 2018, alors qu’elle vient d’enchaîner les titres mondiaux sur deux règlements différents. Ayant eu vent des propos de Ross Brawn, qui se désole d’imaginer encore Mercedes en tête du classement en 2018, Wolff n’a qu’une réponse cinglante à envoyer.

"Eh bien, Ross ne peut s’en prendre qu’à lui-même pour ça !" lance l’Autrichien. "Il a posé les fondations en 2012 quand l’équipe avait des difficultés et qu’il a engagé des gens comme Aldo Costa. Il a un problème maintenant qu’il est de l’autre côté et qu’il cherche à ce que d’autres équipes gagnent".

Néanmoins, le directeur de Mercedes ne veut pas considérer le succès comme déjà acquis pour l’année prochaine : "Nous avons une bonne organisation mais il ne faut jamais sous-estimer la concurrence. Cela peut aller très vite et l’on peut se retrouver en retrait".

"On a vu avec Ferrari comment les choses peuvent évoluer d’une saison moyenne à une saison de candidat au titre. Il faut donc reste humble, oublier ses propres accomplissements et enlever les autocollants qui témoignent de nos titres. En 2018, tout repart de zéro".

James Allison a également rejoint l’équipe en provenance de Ferrari et Valtteri Bottas est arrivé pour remplacer Nico Rosberg. Malgré sa période de domination, Mercedes continue de mettre en place une organisation toujours plus solide.

"L’équipe est forte pour le moment. Valtteri a rempli le vide plutôt bien et en voyant ce qu’a donné le championnat, je pense que notre duo était le meilleur que nous aurions pu espérer. Je suis heureux des personnes importantes qui sont restées dans l’équipe pour la développer. Nous avons de jeunes leaders et ils reprendront bientôt le flambeau".

"James fait un travail exceptionnel avec Aldo, Mark Elliott et Mark Ellis afin de restructurer régulièrement le département. Une équipe de Formule 1 n’est pas une structure statique que vous pouvez arrêter en vous disant qu’elle fonctionne et qu’elle gagne des courses et des championnats. Au contraire, il faut s’adapter, c’est sans arrêt en mouvement et ça fonctionne désormais".

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less