Formule 1

Whiting explique pourquoi Bottas n’a pas été pénalisé pour avoir coupé la chicane

Il a bénéficié de son joker

Recherche

Par Valentin Vilnius

26 novembre 2018 - 14:07

Fernando Alonso a été pénalisé, à trois reprises, de cinq secondes sur son temps ede course par les commissaires du Grand Prix d’Abu Dhabi, pour avoir coupé de manière répétée la chicane de Yas Marina.

Valtteri Bottas a lui aussi coupé la chicane, alors qu’il était poursuivi par Max Verstappen en course. Cependant, le pilote Mercedes, qui avait profité de la manœuvre pour regagner du terrain, a été épargné par la FIA…

Il n’y a eu aucun traitement de faveur, a expliqué Charlie Whiting, le directeur de course. Valtteri Bottas a simplement bénéficié de son « joker » et n’a pas récidivé dans les tours suivants.

« Comme vous le savez, à Monza, à deux ou trois reprises, plusieurs pilotes, dont Max, ont coupé la chicane pour rester devant après le premier virage. Nous avons alors donné un avertissement à ces pilotes. On leur donne une chance. »

« Si un pilote récidive, alors, cet incident est rapporté aux commissaires. Et c’est exactement ce que l’on a fait avec Valtteri Bottas et Max Verstappen. »

« Max n’était pas presque à côté de Valtteri, il était derrière lui. Puis Valtteri a bloqué ses pneus et tiré tout droit. »

« Si Valtteri l’avait fait de nouveau, nous aurions dit qu’il était sorti hors de la piste pour rester devant. Bien sûr, vous gagnez toujours un avantage si vous restez devant… Mais dans ces circonstances, nous donnerons généralement aux pilotes une sorte de ‘joker’. Nous l’avons dit aux équipes et elles le savent toutes. »

Les commissaires ont infligé par ailleurs une pénalité de cinq secondes à Esteban Ocon, qui est parti au large au virage 17, ce qui lui a permis de dépasser la McLaren de Stoffel Vandoorne. En réalité, le pilote Racing Point Force India a été sanctionné pour n’avoir pas rendu une place à Pierre Gasly, qu’il avait dépassé avant de s’offrir la McLaren.

« On a demandé à Esteban de rendre sa place, mais pendant que le message était transmis, il a dépassé une autre voiture » explique Charlie Whiting. « Bien sûr on ne pouvait lui demander de rendre deux positions, donc cet incident fut référé aux commissaires. »

« La direction de course ne peut ordonner à quelqu’un de rendre une position. Nous pouvons leur conseiller de le faire si nous pensons que c’est la chose la plus sage à faire. S’ils ne le font pas, l’incident est reporté aux commissaires. »

« Plus tôt dans la course, il fut demandé à Carlos Sainz de rendre une place à Marcus Ericsson. Nous avons demandé à Esteban de rendre aussi une place mais au moment où l’équipe recevait le message, Vandoorne avait perdu une autre position, donc l’incident a été reporté aux commissaires. »

expand_less