Formule 1

Vandoorne n’a pas ressenti de confiance de la part de McLaren

Une raison à son échec ?

Recherche

Par Olivier Ferret

26 novembre 2018 - 13:34

La carrière en Formule 1 de Stoffel Vandoorne aura peut-être été trop brève, alors que le Belge a pourtant dominé les catégories junior jusqu’à la GP2.

Le Belge a probablement été victime de l’environnement toxique de McLaren ces dernières années, l’équipe de Woking ne cessant de régresser et ce malgré un changement de moteur et de management.

Au moment de quitter Abu Dhabi, Vandoorne n’exprime aucun regret sur ses actions et admet que l’une des raisons de son échec est de ne pas avoir senti de confiance la part de McLaren envers lui.

"J’ai tout donné et je pars content de moi. Maintenant, je vais me relaxer quelques jours, me vider la tête et passer en mode électrique," confie le nouveau pilote HWA / Mercedes.

"Vous ne voyez pas tout ce qu’il se passe en coulisses, toute la politique. Je ne peux pas tout dire, mais vous pouvez bien imaginer certaines choses. Personnellement, je n’ai aucun regret. J’ai fait mon boulot du mieux que je pouvais."

"Ce qui m’a peut-être le plus manqué dans certains moments c’est de sentir la confiance de l’équipe. Il n’est pas toujours facile de performer et de donner le meilleur de vous-même quand vous savez que le team négocie en même temps avec d’autres pilotes. Mais je n’ai pas baissé les bras et j’ai terminé ma saison sur quelques bonnes courses."

Pense-t-il pouvoir revenir en Formule 1 ? Avec le soutien de Mercedes ?

"Je ne sais pas. La vie vous réserve parfois de surprises. Peut-être qu’un jour, on se reverra en F1..."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less