Formule 1

Webber critique la décision d’aller à Bahreïn

L’Australien ne comprend pas...

Recherche

Par Olivier Ferret

4 juin 2011 - 14:51
Webber critique la décision d'aller (...)

Mark Webber s’est exprimé aujourd’hui sur son site internet concernant la décision de la FIA de réintégrer le Grand Prix de Bahreïn au calendrier de la Formule 1 en 2011. L’Australien se montre très critique et ne comprend pas la décision.

"Mon opinion est inchangée depuis qu’on m’a posé la question la première fois à propos de ce Grand Prix à la fin du mois de février. Même si une décision a été prise, je serais vraiment surpris si le Grand Prix de Bahreïn pouvait avoir lieu cette année," déclare Webber.

Le pilote Red Bull explique sa façon de voir les choses. "Selon mon opinion personnelle, notre sport aurait dû prendre une position plus ferme plus tôt cette année, au lieu de constamment reporter sa décision dans l’espoir de pouvoir effectivement réintégrer cette course en 2011. Cela aurait envoyé un message très clair sur la position de la Formule 1 sur quelque chose d’aussi fondamental que les droits de l’homme et comment la F1 se préoccupe des problèmes de morale. Il est évident que les parties impliquées ont eu du mal à prendre une décision mais malheureusement ils n’ont toujours pas pris la bonne. Qu’on l’aime ou non, la F1, et le sport en général, n’est pas au dessus du fait d’avoir une conscience et une responsabilité sociale. J’espère que la F1 retournera à Bahreïn mais ce n’est pas le bon moment pour l’instant."

"En tant que compétiteur, je ne me sens pas du tout à l’aise à l’idée de devoir aller courir là-bas, même si on a l’assurance que tout ira bien. Il semble inévitable que cela causera plus de tensions pour les gens de ce pays. Je ne comprends pas pourquoi mon sport souhaite se mettre dans une position de catalyseur de ces tensions," ajoute l’Australien.

expand_less